transformer un fichier dwg en stl pour Cura et faire une impression 3D

Pour dessiner ses propres objets en 3D avec Autocad et faire ensuite de l’impression 3D, il existe une petite manipulation qui permet de transformer les fichiers dwg en fichiers stl pour ensuite les transformer en G code et les envoyer sur l’imprimante 3D
Imprimante Creality CR-10

Faire un don permet de maintenir cette chaine en vie et permet également d’effectuer des recherches  indépendantes dans le bâtiment et l’énergie. En effet, tout est réinvestis pour produire de nouvelles vidéos (achat de matériaux et de produits) pour faire de nouvelles recherches, des essais, et test que je vous présente. Même un petit montant apporte sa pierre à l’édifice et sans cela, cette chaine serait vouée à mourir. Donc un grand merci pour votre soutien et pour vos dons. Je ne peux que vous encourager à continuer en cliquant sur les liens ci-dessous :

Soutenir par tipeee 

Soutenir par carte ou paypal

Soutenir par patreon

Soutenir par utip

Acheter mon livre

Acheter une séance de coaching privé

Transcription texte convertir un fichier dwg autocad en fichier stl cura pour impression 3D :

Salut, aujourd’hui, nous allons parler impression 3D. Jusqu’à présent, nous avons vu comment on pouvait utiliser thingivers, télécharger des plans d’objets dessinés par d’autres personnes, et les imprimer avec son imprimante 3D, telle que la Créality CR-10 comme ici, mais, il y a un moment où on souhaite imprimer ses propres objets et également les dessiner. Seulement, cela implique d’apprendre à utiliser un logiciel de dessin en 3D, tels que sketchup, ou d’autres, il y en a plein. Mais je n’avais pas spécialement envie, venant du bâtiment, je connaissais déjà autocad. Et il existe un petit hack qui permet de transformer un fichier dwg autocad en fichier stl cura pour le passer dans le slisser, et créer le g code que l’on envoie dans l’imprimante 3D ensuite. Cela permet ensuite de dessiner ses objets, ce que j’ai fait, j’ai dessiné des coques pour écrans LCD arduino. Cela protège et se clipse sur les écrans LCD 16×2 et 20×4, me donnant ainsi un résultat plus propre. Et par exemple, ce montage permet de calculer la puissance qui circule lorsqu’on a un variateur de lumière. Et l’idée derrière ce montage, c’est d’imprimer des cadres d’interrupteurs plus gros allant sur une boite placo double, avec d’un coté le variateur de lumière, de l’autre, l’arduino, et un petit écran de type oled dans le cadre de l’interrupteur. Donc dans de telles situations, on fait du sur mesure, et cela implique de dessiner des objets en 3D. Allé, c’est parti, tout de suite, on passe sur l’ordinateur, et on va regarder comment transformer un fichier dwg en fichier stl. Donc dans autocad, il y a l’objet que j’ai dessiné, et maintenant, il faut l’envoyer vers cura. Et donc pour cela, nous allons cliquer sur le logo autocad, puis sur le bouton exporter, ensuite, il propose plusieurs choix, mais il faut descendre car c’est un peu plus bas, puis, il faut cliquer sur autre format. Puis autocad ouvre une fenêtre, il faut alors choisir parmi les formats proposés. Nous choisirons donc lithographie .slt , et c’est exactement ce dont nous avons besoin, pour aller dans cura, il nous faut des fichiers en .stl . Ensuite, nous allons définir un nom a notre fichier tel que boitier pour ecran LCD. Puis enregistrer. Ensuite, dans autocad, dans la fenêtre de commandes est écrit exporter, choix des solides ou des maillages hermétiques. Et donc a ce moment, avec le pointeur de la sourie, on va cliquer sur notre objet, puis on va cliquer sur entrer, et c’est terminé.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  Pose de la cuisine, partie 1 les meubles bas

Maintenant, si je retourne dans mon dossier, on peut voir qu’il y a le fichier boitier pour ecran LCD et que celui-ci comporte le logo de cura. En cliquant dessus, il va s’ouvrir directement dans cura.

Cura s’est lancé, et on peut voir qu’il y a le boitier d’écran LCD qui s’affiche correctement dans cura, il ne me reste plus qu’a définir mes paramètres d’impression, l’épaisseur des couches, les températures, et autres paramètres, mais nous avons déjà vu cela dans une autre vidéo, je vous invite à aller la voir si ce n’est pas déjà fait, il y aura le lien à la fin. Maintenant, il n’y a plus qu’a créer le gcode et lancer l’impression de l’objet que l’on vient de créer.

Voila, donc j’espère que cette vidéo vous aura été utile pour vos projets, je vous souhaite bon courage, et je vous dis à plus tard, salut.

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.