récupération chaleur eau usée #25 et prendre un bain, sa marche?

Lien pour obtenir le guide gratuit sur les joints de plomberie

Faire un don permet de maintenir cette chaine en vie et permet également d’effectuer des recherches  indépendantes dans le bâtiment et l’énergie. En effet, tout est réinvestis pour produire de nouvelles vidéos (achat de matériaux et de produits) pour faire de nouvelles recherches, des essais, et test que je vous présente. Même un petit montant apporte sa pierre à l’édifice et sans cela, cette chaine serait vouée à mourir. Donc un grand merci pour votre soutien et pour vos dons. Je ne peux que vous encourager à continuer en cliquant sur les liens ci-dessous :

Soutenir par tipeee 

Soutenir par carte ou paypal

Soutenir par patreon

Soutenir par utip

Acheter mon livre

Acheter une séance de coaching privé

 

Transcription texte récupération chaleur sur eaux usées d’une douche, essais si je prend un bain :

 

Salut, alors toujours par rapport à la récupération de chaleur sur les eaux usées d’une douche, j’ai découvert un autre mode de fonctionnement, car pour moi ce système ne fonctionnait pas lorsqu’on prend un bain, car il faut qu’en même temps qu’on soutire de l’eau, il y ai de l’eau qui soit évacuée. Et lorsqu’on prend un bain, on bouche le siphon, on remplis, et une fois que le bain est terminé, on évacue, il y a un décalage, maintenant, je me suis aperçu qu’il y avait tout de même de la récupération de chaleur, oui, car sa, c’est la théorie, mais dans la réalité, le siphon, ce n’est pas une écoutille de sous-marin, il y a un petit débit de fuite, il n’est pas complètement étanche. Et lorsque je prend un bain, il y a un petit filet d’eau évacué qui coule dans l’échangeur de chaleur, et ce petit filet est suffisant pour préchauffer l’eau froide lorsque je remplis la baignoire.

Une utilisation classique du bain, on remplis la baignoire, on se détend, et lorsqu’on a fini, on ouvre le siphon et avec le pommeau de douche on se rince. A ce moment précis, lorsqu’on ouvre le siphon et qu’on ouvre l’eau pour se rincer et se laver, on a un débit d’eau usées qui est extrêmement important, et donc on a une récupération qui est extrêmement importante. Il s’agit d’un phénomène intéressant et que nous allons voir aujourd’hui dans cette série de mesure. Allé, c’est parti.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  Comment réarondir un tube écrasé

Je réinitialise les feuilles Excel, et de nouvelles courbes apparaissent, puis je me dirige vers le bain pour commencer le test. J’ouvre le robinet pour avoir de l’eau chaude, et une fois l’eau chaude arrivée, je ferme le siphon. Donc nous voyons la température au siphon qui augmente, c’est normal. Enfin, le siphon est fermé, donc la sonde se trouve dans le fond de la baignoire. Et donc avec un petit décalage on a la température des eaux usées en sortie d’échangeur augmente également. Et un autre phénomène qui se produit, la température d’eau préchauffée en sortie de l’échangeur augmente à 20.19°C, et l’arrivée d’eau froide diminue. Le siphon est fermé, la baignoire commence à se remplir. le siphon est un peu fuillard. Je ne sais pas si c’est ce siphon en particulier, ou si ce phénomène se produit sur tous les siphons de baignoires, mais il y a un tout petit débit d’eau qui circule, ce qui suffit à réchauffer l’arrivée d’eau froide qui passe par l’échangeur. Une autre chose qui est importante, c’est le débit d’eau froide, il est de 141 litres par heures, et lorsqu’on ouvre au robinet, le débit d’eau est beaucoup plus important que lorsqu’on utilise le pommeau de douche. Donc la conséquence est que la puissance de récupération est importante, 1075 watt, et l’écart de température est de 7°C.

là, le second après le pic lorsque j’ai fait couler l’eau chaude, le siphon est fermé, donc le pic est terminé, et les températures d’eau froide et d’eau préchauffées baissent, mais l’écart entre les courbes est constant, ces courbes se suivent. Mais nous récupérons encore 800 Watt.

La température d’arrivée d’eau froide va encore chuter jusqu’à être égale à la température d’arrivée d’eau de la ville, qui doit se situer au tour de 5.5°C. Donc cela va encore descendre, donc nous allons encore observer ce phénomène en sortie de l’échangeur. Et ce qui va se passer maintenant, la température du bain va augmenter pour se stabiliser lorsque la coque de la baignoire sera chaude, car là, la température est constante, et je ne touche plus au réglage du robinet, et on peut le voir sur le débit d’eau froide, cela change pas, ou peu. Maintenant, on a quelque chose d’intéressant qui se produit, en sortie d’échangeur la température chute sur les eaux usées, et nous allons récupérer de plus en plus de chaleur. La température au niveau du siphon (bain) va rester, mais en sortie de l’échangeur, cela va chuter et l’écart va se creuser.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  clé usb ampèremètre voltmètre, un petit objet pratique pour arduino

Je vais mettre en avance rapide, nous verrons mieux le phénomène, et donc là, nous avons passé la barre des 20°C de récupération sur les eaux usées. Il y a très peu de récupération sur l’échangeur au niveau de  l’eau froide, mais il se passe tout de même quelque chose, cela passe de 5°C à 7°C, et cela représente tout de même 230 à 250 Watt, car le débit est tout de meme de 100 litres par heures. ET ce défaut d’étanchéité du siphon permet justement de passer de 5°C à 7°C, et cette différence est très flagrante sur la sortie des eaux usées où là, nous passons de 39°C à 17°C. Maintenant je vais remettre en avance rapide. Maintenant, la baignoire est quasiment remplie, et donc va voir au niveau du débit, il va passer à 0 litres par heures. Ce système, dans cette configuration permet tout de même de consommer 250Watts en instantané en moins lorsqu’on prend un bain. Je ne pensait pas, c’est un phénomène intéressant.

Maintenant, nous allons voir l’autre situation, lorsque j’ouvre le siphon et que je me rince avec le pommeau. C’est un phénomène intéressant car il y a un débit très fort au niveau des évacuations, nous allons évacuer toute l’eau du bain, et en même temps, il y aura un débit d’eau froide faible qui serait celui d’une douche classique, donc il devrait y avoir une récupération un peu plus importante.

J’ouvre le siphon, il y a une remontée brutale de la température en sortie échangeur, et aussi un changement sur l’eau froide eau préchauffée car je commence à me rincer. Donc la température en sortie des  eaux usées sera quasiment égale à celle du siphon, ce qui est normal. J’ai également ouvert le robinet avec le pommeau de douche. Et donc sur l’eau préchauffée, il y a aussi une augmentation brutale de la température, et nous sommes à 17°C de récupération, et vu qu’on fait rentrer de nouveau de l’eau froide dans l’échangeur, la température de celle-ci se remet à chuter. Et la nous récupérons tout de même 1130 Watts, et cela continue d’évoluer. C’est à peu prés constant pour la récupération. Par contre dans la mesure où la température de l’eau préchauffée est de 17°C on voie que le débit est beaucoup plus important que lorsqu’on est à 12°C vu que à 12°C il me fallait plus d’eau chaude sanitaire pour obtenir la même température.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  Un materiau innovant, Le PVC blanc à joint

Donc nous avons eu un petit pic suite à ce gros débit d’eau qui a réchauffé l’échangeur d’un coup, et maintenant, la température d’eau froide à diminuée, ce qui conduit également à une diminution sur la sortie d’échangeur, mais en gros, même si cela change, l’écart entre les 2 courbes reste constant. En sortie d’échangeur nous sommes à 16°C et à 6°C en arrivée sur l’échangeur, et 1232 Watts récupérés. Et sur le coté eaux usées, on fait chuter la température entre le siphon et la sortie de l’échangeur de seulement 1°C.  Le débit reviens maintenant à 0, c’est parce que j’ai terminé de prendre la douche, l’eau va continuer de s’évacuer.

J’espère que cette petite expérience vous aura plu, je vous souhaite bon courage pour vos travaux, bon courage pour vos projets, et à plus tard, salut.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.