Prises commandées en 433mhz, la domotique à 2€

Les prises commandées en 433mhz sont intéressantes pour faire de la domotique et commander les objets qui nous entoure avec arduino et la domotique à 2€. Elles sont faciles à pirater et constitue une alternative intéressante à l’utilisation de relais.

………………………………………………………………………………………………….

le lien du code et schéma ici

Lien Arduino UNO

Lien module 433mhz

Lien prises 433mhz

Faire un don permet de maintenir cette chaine en vie et permet également d’effectuer des recherches  indépendantes dans le bâtiment et l’énergie. En effet, tout est réinvestis pour produire de nouvelles vidéos (achat de matériaux et de produits) pour faire de nouvelles recherches, des essais, et test que je vous présente. Même un petit montant apporte sa pierre à l’édifice et sans cela, cette chaine serait vouée à mourir. Donc un grand merci pour votre soutien et pour vos dons. Je ne peux que vous encourager à continuer en cliquant sur les liens ci-dessous :

Soutenir par tipeee 

Soutenir par carte ou paypal

Soutenir par patreon

Soutenir par utip

Acheter mon livre

Acheter une séance de coaching privé

Transcription texte la domotique à 2€, 433mhz partie 1 RC Switch :

Salut, alors aujourd’hui, dans la domotique à 2€, on va voir ensemble comment utiliser des prises en 433mhz comme celle-ci, et puis comment pirater les télécommandes pour pouvoir commander cela sans les télécommandes avec un arduino qui les remplace, et un émetteur 433mhz à 50 centimes d’euros qui est fait pour se brancher sur un arduino. Dans les vidéos précédentes on a vu comment utiliser des cartes relais pour pouvoir faire de la domotique commander des éclairages. Seulement, les prises en 433mhz vont être très intéressantes, car parfois, on ne peut pas se permettre de tirer des fils dans toute la maison pour alimenter des cartes relais et commander quelque chose. Alors nos relais sont très utiles pour commander des relais et faire de la domotique, mais là, avec ce type de prise, on va pouvoir commander tout ce qui se branche dans une prise électrique. Il y a donc énormément de choses qu’on va pouvoir commander. Et les prises en 433 mégahertz, c’est une alternative qui est vraiment intéressante car cela nous permet de commander des objets à distance. Vu leur configuration, il suffit de la brancher dans le mur et de brancher un appareil dessus pour le commander. Donc cela simplifie beaucoup les choses, et cela sécurise aussi beaucoup nos installations. On a plus besoin d’ouvrir et de déconnecter des conducteurs électriques en 220Volts pour les connecter à nos cartes relais.

Alors les prises commandées, là, j’en ai différents modèles, 3 modèles différents ici. Il faut savoir que ce n’est pas toutes les mêmes, il y en a qui sont mieux que d’autres, et on va voir cela ensemble de manière à ce que vous puissiez faire votre choix et que vous ne vous fassiez pas avoir comme moi. Déjà, les signaux 433mhz, dans nos habitations, c’est récurent, et on en trouve un peu partout. Là, par exemple, c’est une télécommande de volet roulant électrique, j’ouvre et ferme le volet roulant. Typiquement, ce genre de télécommandes utilisent les signaux 433 mégahertz. Mais, on est sur des signaux cryptés, c’est-à-dire que si j’appuie sur un bouton de la télécommande, avec mon sniffeur de signal, je ne détecte rien. Il n’est pas possible de détecter le signal. Alors qu’avec la télécommande rc swithc des prises commandées, j’arrive à capter le signal, et que le numéro change en fonction du bouton sur lequel j’appuie. Nous avons donc les signaux cryptés, et les signaux non cryptés. Et les signaux cryptés, on va les retrouver sur les télécommandes de volets roulant, les télécommandes de portes de garages, et les télécommandes de portails. Oui, car sinon, il serait très facile de construire un sniffeur de signal, d’attendre que son voisin appuie sur la télécommande de sa porte de garage pour recopier le signal et ensuite pouvoir ouvrir et fermer sa porte comme on veut, de la même manière qu’on commande les prises. Par exemple, ces prises commandées 433mhz, elles ont un signal crypté, c’est-à-dire que lorsque j’appuie sur l’un des boutons. La led de la télécommande s’allume, mais le sniffeur ne détecte pas mes signaux. Donc concrètement, j’ai dépensé 25€ pour rien. N’achetez pas ce modèle. Donc j’ai construit un petit appareil pour sniffer les signaux, et dans les magasins, j’ai demandé à essayer les télécommandes, et lorsque je captais les signaux, j’ai acheté les prises correspondantes. Donc on va voir comment fabriquer un petit appareil qui va nous permettre de sniffer les signaux dont on va avoir besoin pour ensuite les écrire dans notre programme qui va commander les prises. Ensuite, une fois qu’on a sniffé les signaux de nos prises, il y a une caractéristique qui va être importante, c’est la puissance. Donc on a des prises qui vont être en maximum 10 ampères, donc maximum 230Watt, et il y a des prises qui vont être en maximum 1000Watts. L’avantage avec ceux de 2300 Watt, c’est qu’on va pouvoir brancher des radiateurs électriques de 2000Watts, et ainsi faire des thermostats électroniques et ainsi commander à distance nos radiateurs avec des prises commandées. Par exemple, mais cela peut aussi être un chauffe eau avec une résistance de 2000Watts.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  comment faire la découpe d'un interrupteur dans la faïence?

Ensuite, on av avoir un autre type de prises, ce sont des prises que l’on peut trouver sur internet, je vous mets le lien en dessous, dans la description pour ceux que cela intéresse. Et ces prises vont avoir des télécommandes avec un seul bouton par prise RC SWITCH. C’est-à-dire que l’on aura le même bouton qui envoie un signal ON et OFF. C’est-à-dire que le signal sera identique à chaque fois que l’on fasse un allumage ou une extinction de la prise. Et il y a aussi un autre type de prise, pour 3 prises, il y a une télécommande avec 6 bouton, un bouton pour le signal On et un bouton pour le signal OFF. Et ces prises vont avoir un intérêt particulier car j’aurais un signal ON pour la mettre en Marche et un signal OFF pour l’arrêter. C’est-à-dire que lorsque je vais écrire mon code pour mon arduino, imaginons l’arduino envoie le code, et la prise loupe le code. Cela peut arriver, on a parfois des « mesures illisibles. La conséquence sera que cela inversera les signaux, problème que je n’aurais pas lorsque sur les télécommandes il y a un signal différent pour le ON et le OFF. Mais par contre, il n’y a pas de bouton pour la commander localement. Alors que sur les autres, on a une commande en locale. Et c’est quelque chose que j’aime bien, avoir les doubles commandes est important pour moi. Imaginons qu’il y ai un bug dans mon arduino, j’ai juste à le débrancher et je conserve une commande en locale. Ensuite, une fois qu’on a choisis ses prises, il va nous falloir des petits modules arduinos pour pirater ces fameuses prises. L’un des modules que j’ai acheté, c’est un petit kit avec 2 télécommandes porte clés qui sont assez sympa, avec un petit module de réception, et on va pouvoir enregistrer les signaux de nos lampes, et les commander avec les télécommandes. Mais hormis cela, on ne va pas pouvoir faire grand-chose d’autre. Le module qui va être très intéressant, c’st l’ensemble émetteur et récepteur 433mhz. Le petit est l’émetteur, le gros, le récepteur. Et eux vont nous permettre de commander correctement nos prises. On va pouvoir d’un coté émettre le signal que l’on a snifé, et de l’autre, émettre le signal que l’on a copié. Et cet ensemble, le prix est vraiment limité, on est dans les 1€50 l’ensemble. C’est vraiment des petits modules intéressants. Je vous mets le lien en dessous dans la description pour ceux que cela intéresse. Alors intéressons nous au module récepteur. On peut voir qu’il à 4 broches, d’un coté, il y a le GND, les deux du milieu correspondent au signal, et de l’autre coté, c’est la broche 5 Volts. Et pour recevoir et afficher ces signaux, soit on va les afficher sur le moniteur série de l’environnement arduino, soit on va construire un petit appareil pour sniffer les signaux et les afficher sur un LCD raccordé à l’arduino. Construire cet appareil est vraiment simple, on a juste un petit module de réception avec un arduino, et un écran LCD. Avec une pile en 9 Volts pour l’emporter dans les magasins.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  outillage pince ampèremétrique voltcraft vc330 monoutillage com

Alors maintenant que nous sommes dans l’environnement arduino, on va prendre un croquis vierge, ensuite, on va inclure une bibliothèque, donc dans croquis, gestionnaire de bibliothèques, et dans la fenêtre recherches, on va taper RC Switch. Et en descendant on va trouver la bibliothèque RC switch by SUI77. Il va falloir installer la dernière version. Une fois cette bibliothèque installée, on va aller dans fichier, exemple, et dans exemple, on va trouver RC swithc, ensuite, recive demo simple, et donc on a maintenant un programme qui est déjà tout prêt, écrit dans les exemples et qui va nous permettre de pouvoir sniffer les signaux. Donc par rapport à ce code, on va prendre un arduino UNO, et le module de réception, et le fil signal, on va le raccorder au pin Digital 2. Et c’est tout, on va juste faire téléverser le code dans l’arduino, puis de faire outil, moniteur série, et dés qu’il va capter un signal, il va l’écrire dans le moniteur série. Alors, ce code, je l’ai modifié un peu, c’est-à-dire que j’ajouté des petites lignes pour pouvoir un affichage sur un écran LCD en protocole I2C. et ainsi construire le sniffeur que j’emporte dans les magasins. Donc le code est strictement identique sauf que l’on écrit les codes 2 fois, une fois pour afficher les codes dans le moniteur série, et une fois pour afficher les codes sur l’écran LCD. Donc ce code, en gros, il dit que si il reçoit un signal et que cette valeur est égale à 0, alors, on écrit mesure illisible. Autrement, il va nous donner 3 informations avec la fonction getrecivevalue, il va nous écrire la valeur reçue, ensuite, il va aussi nous écrire getrecivebitlenght, qui est la longueur du signal reçue, ce qu’on voyait à l’écran quand il était écrit 24 bits. Puis ensuite, on va lui demander de nous écrire le protocole. Pour cela on va utiliser la fonction getrecivedprotocol. On a vu également qu’il était écrit le protocole. Et avec ces 3 informations, on va être capable de sniffer les signaux. Donc nous allons avoir la valeur du signal, la longueur du signal, et le protocole du signal. Pour ceux qui veulent ce code, il y aura un lien en dessous de cette vidéo, il suffit de cliquer, laisser son prénom et son email pour recevoir un pdf avec toutes ces informations.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  le fil de terre comment ça marche ?

Et maintenant que l’on peut lire les codes, avec la télécommande, on va appuyer sur chaque bouton, et recopier le signal de chaque bouton. Par exemple, prise N°2, signal ON, 5330371, prise n°2OFF. Donc pour chaque bouton, on a récupéré le code, donc avec un autre arduino, et le module éméteur qui comporte le GND d’un coté, le +5Vlots au milieu, et le fil signal à l’autre bout. Le fil signal, on le branche sur le pin digital 10 de notre arduino. On va mettre le code dans l’arduino, et juste en faisant cela, cela va commander notre arduino. Et si on prend le sniffeur pendant que l’émetteur fonctionne, on peut voir que les codes changent.

On passe tout de suite sur l’ordinateur, et on va voir comment mettre les codes pour commander nos prises. Donc retournons sur l’environnement arduino. Alors on peut se dire qu’il suffit de retourner sur la send demo, j’ai essayé, et ce code est intéressant car on va trouver différentes façons de crypter, en binaire, en décimal, et en hexadécimal. Sauf que ce code ne fonctionne pas. Donc voici le code qui fonctionne. Déjà, on inclus la bibliothèque RC switch.h. Ensuite, on définis un objet RC SWITCH, ensuite, on définit que le pin de communication sera le pin N°10, ensuite on définis les valeurs, on a Rcode 2, et la valeur recopiée, puis Rcode3, et la valeur correspondante. Enfin, à la place de 2, cela pourrait être ON, et à la place de 3, cela pourrait être OFF. Bitlenght, donc sa c’est la fameuse longueur, donc les 24 bits qui était définis. Et ici, on a une autre chose qui est définie, pulslenght. Donc dans ce code que j’ai récupéré, la longueur d’impulsion était de 166 millisecondes, cela fonctionnait comme cela, maintenant, si on mets 266 millisecondes ou 300 millisecondes, cela fonctionne également. Aussi, dans le void loop, on écrit myswitch send RCODE2, et la longueur en bit, ensuite, un délai de 1000 millisecondes, soit 1 secondes, et on envoie le Rcode3, avec encore les 24 bits avec une temporisation. On peut mettre moins qu’une seconde, on peut mettre plus, mais, il faut mettre une tempo. J’ai remarqué que si on ne mets pas de tempo, et que l’on passe d’une ligne à l’autre, cela ne fonctionne pas. Le signal n’est pas pris par la prise. Donc il faut une petite tempo entre 2 lignes de code. Et à partir de cela, on peut augmenter le nombre de prises et de codes comme je l’ai fait, et cela fonctionne très bien. Voila, donc j’espère que cette vidéo sur le 433mhz vous aura plu. Pour ceux qui veulent plus d’informations sur le sujet, il y a un lien en dessous. Bon aujourd’hui, ce n’était que la première vidéo, j’aurais l’occasion de revenir sur le sujet parce que je pense que dans la domotique, il y a énormément d’applications où l’utilisation du 433mhz peut être intéressante. Je vous souhaite bon courage pour vos travaux, et je vous dis à plus tard, salut.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.