Pourquoi il ne faut pas doubler ses joints de plomberie

Recevez gratuitement le guide pour tout savoir sur les joints de plomberie : https://www.jeremyrenove.com/merci-voici-voici-votre-bonus-sur-les-joints-de-plomberie/

filasse

Pate a joints 

Pince multiprise

Clef à molette 

Pour en savoir plus sur la plomberie, j’ai écris pour vous un livre : le guide du tube cuivre

Lien pour obtenir le guide gratuit pour tout savoir sur les joints dans la plomberie

Faire un don permet de maintenir cette chaine en vie et permet également d’effectuer des recherches  indépendantes dans le bâtiment et l’énergie. En effet, tout est réinvestis pour produire de nouvelles vidéos (achat de matériaux et de produits) pour faire de nouvelles recherches, des essais, et test que je vous présente. Même un petit montant apporte sa pierre à l’édifice et sans cela, cette chaine serait vouée à mourir. Donc un grand merci pour votre soutien et pour vos dons. Je ne peux que vous encourager à continuer en cliquant sur les liens ci-dessous :

Soutenir par tipeee 

Soutenir par carte ou paypal

Soutenir par patreon

Soutenir par utip

Acheter mon livre

Acheter une séance de coaching privé

Transcription texte Plomberie, pourquoi il ne faut jamais doubler ses joints.

Je dis toujours qu’il ne faut pas doubler ses joints lorsqu’on fait de la plomberie. Là, j’ai une situation concrète, donc je vais expliquer pourquoi. Quand je dis doubler les joints, je fais allusion aux personnes qui pensent qu’en mettant deux joints de plomberie sur un raccord cela va améliorer l’étanchéité. Alors que non. Souvent ce qui se passe, prenons le cas le plus classique, un raccord mâle, une vanne par exemple, cette vanne possède un bord plat. On va avoir un collet battu avec un écrou libre qui va venir se raccorder dessus. Et entre les deux, on va mettre un joint plat qu’on va venir et qu’on va serrer. Lorsqu’on aura cette situation, l’étanchéité, elle va se faire entre le bord plat de la vanne et le bord plat du collet battu. C’est la compression des deux pièces qui va faire l’étanchéité, qui va faire que le joint sera comprimé et étanche. Ce qui se passe, lorsque je parle de doubler les joints, certaines personnes, vont prendre du téflon, et vont venir faire un joint téflon sur le filetage mâle. Je vais volontairement mal le faire pour mieux comprendre la situation. Donc on se retrouve avec un joint téflon et souvent, un peu de téflon déborde sur le bord plat de notre raccord. Ce débordement du téflon sur la portée du bord plat peut gêner le positionnement du joint plat et créer une potentielle fuite. Ensuite, pour serrer notre joint, on va serrer notre écrou libre pour que celui-ci comprime le collet battu sur le joint plat et sur la portée du raccord mâle. Si il y a du téflon ou autre sur ce raccord, il sera plus difficile serrer correctement l’écrou libre. Et concrètement, la fuite que je répare dans cette situations, si on regarde le joint démonté, on voit clairement la présence de téflon sur l’emplacement du joint plat, ce téflon à gêné la compression du joint fibre, et cet ensemble comprimé n’a pas permis d’avoir une meilleur étanchéité, au contraire. Don, je suis en train de refaire cela.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  Pose de la crédence cuisine

Voila, donc sur les installations de plomberie et de chauffage, les joints, c’est ou l’un ou l’autre, mais on ne fait pas les deux, jamais. Et pour ceux qui voudraient plus d’informations sur le sujet, je vous mets un lien dans la description qui vous permet d’aller télécharger le guide gratuit que j’ai rédigé sur les joints dans la plomberie. Il vous suffit de cliquer, laisser votre prénom et votre email, et vous recevez gratuitement le guide par email. Voila, je vous dit bon courage pour vos travaux, et à plus tard, salut.

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.