Plomberie Faire un collet battu cuivre

Cette vidéo explique le principe et la nécessite d’un écrou libre dans une installation de plomberie chauffage, et montre comment en réaliser un par le biais du collet battu

Pour en savoir plus sur la plomberie, j’ai écris pour vous un livre : le guide du tube cuivre

Lien pour obtenir le guide gratuit pour tout savoir sur les joints dans la plomberie

Faire un don permet de maintenir cette chaine en vie et permet également d’effectuer des recherches  indépendantes dans le bâtiment et l’énergie. En effet, tout est réinvestis pour produire de nouvelles vidéos (achat de matériaux et de produits) pour faire de nouvelles recherches, des essais, et test que je vous présente. Même un petit montant apporte sa pierre à l’édifice et sans cela, cette chaine serait vouée à mourir. Donc un grand merci pour votre soutien et pour vos dons. Je ne peux que vous encourager à continuer en cliquant sur les liens ci-dessous :

Soutenir par tipeee 

Soutenir par carte ou paypal

Soutenir par patreon

Soutenir par utip

Acheter mon livre

Acheter une séance de coaching privé

Transcription texte comment faire un collet battu :

Toujours dans la série de vidéo sur le travail du tube cuivre, aujourd’hui, on va voir comment faire un collet battu. Un collet battu, c’est lorsqu’on a un tube cuivre, et qu’on est venu aplatir le bord du tube cuivre avec au tour une rondelle de métal que l’on appel un écrou libre. Et cela est très pratique car cela nous permet de rendre nos pièces démontables.

Je prends l’exemple d’une panoplie, avec compteur, nourrices, filtre et vanne. Imaginons que des canalisations soient raccordées à cette panoplie, des arrivées et départs.

Et plusieurs années après avoir fait ma pièce, imaginons qu’une fuite se produise quelque part ou que j’ai besoin de changer le compteur. Sur cette panoplie, aucun des raccords n’est démontable. Concrètement, cela veut dire que pour réparer une fuite, cela va me poser beaucoup de problèmes.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  Comment faire un coffre en contre plaqué pour cacher des canalisations ?

Ce qu’il faut toujours, c’est mettre un raccord démontable. Un raccord démontable, cela peut être une vanne de compteur avec un écrou libre, mais cela dit, ce n’est pas évident à trouver et cela coute assez chère. Egalement, on peut trouver un raccord male femelle avec un écrou libre. Mais encore une fois, ce type de raccord ne se trouve pas dans tous les magasins.

Et sinon, l’autre solution pour rendre une pièce démontable, c’est de faire un collet battu. Alors les collets battus, on peut les acheter tout fait avec déjà la petite collerette, l’écrou libre et l’emboiture qui permet de s’emboiter sur le tube pour venir souder. Oui, on peut acheter ce type de pièce, mais les collets battus, on peut les faire sois même. Car acheter juste la bague, et faire sois même ses collets battus, cela coutera moins chère que d’acheter la bague et la pièce avec l’emboiture qu’il faut ensuite souder. Et c’est vraiment très simple à réaliser.

Pour l’histoire, quand j’ai débuté la plomberie, j’avais 14 ans, j’étais en stage d’électricité, l’électricien malade, on m’envoie avec le plombier. La première chose que j’ai appris à faire, c’est un collet battu. Avant même d’apprendre à souder, avant même d’apprendre à faire un joint filasse, j’ai appris à faire des collets battus.

Maintenant, passons aux travaux. Pour faire ces collets battus, j’ai une matrice à collets battus VIRAX qui doit avoir environ 50 ans, mais elle est toujours opérationnelle, et je fais d’excellents collets battus.

Nous avons donc une matrice, sur cette matrice, il y a nos diamètres, 20, 16, 12, 10, 14, 18, et 22. Et cette matrice comporte deux cotés, sur une face, les bords sont à 45°, et sur l’autre face, les bords sont plats. Donc je vais d’abord recuire mon tube, puis, je vais le mettre dans la partie où il y a le bord à 45°, je vais prendre la toupie qui elle aussi possède une forme à 45°. Je vais taper à l’aide du marteau à garnir, et mon tube va s’évaser à 45°.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  récupération chaleur sur douche #28 un systéme qui récupére 13 degrés!

Ensuite, je vais ouvrir ma matrice, je vais retourner mon tube sur le coté avec le bord plat, et il me suffira de prendre un mandrin et d’aplatir ce bord qui est à 45°.

Déjà, la première chose à faire qui sera importante, une fois le tube cuivre coupé, il y a une petite collerette sur la partie intérieure de celui-ci. Cette collerette, lorsque je vais évaser mon tube, elle va se retrouvée sur mon bord plat (la portée) de mon collet battu. Et sur cette portée, je positionne mon joint. Donc si je n’ai pas une surface bien plate et lisse, j’ai un risque de fuites. Donc il est très important d’ébavurer avec un stylo ébavureur cette collerette. Il faut vraiment insister, et venir toucher, vérifier que la partie est bien lisse, que l’on ai quelque chose de très propre. On ne laissera pas de petite saleté qui pourrait se retrouver sur notre collet battu. Une fois ébavuré, je vais recuire mon tube.

Je pourrais le faire avec une petite lampe à souder, mais cela prendrais trop de temps, je vais donc utiliser un chalumeau oxygène acétylène. Je vais chauffer mon tube jusqu’à ce qu’il soit recuit. Je le refroidis.

J’ai maintenant un cuivre n diamètre 18, et une bague en diamètre 20/27. Avant de faire une emboiture, il faut glisser la bague. Puis j’introduis mon tube dans la matrice avec le bord du tube du coté à 45°. Mais attention, on ne mets pas son tube au hasard dans la matrice, il faut régler. Il faut régler selon le diamètre de son tube et selon le diamètre de sa bague. Car en fonction de la longueur prise, on aura une portée plus ou moins large.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  Comment poser une plaque de cuisson?

Moi, je le fait à l’œil, mais il y a une petite règle de calcul pour le faire et mesurer exactement. Je mets un lien dans la description pour pouvoir calculer avec la règle de calcul les longueurs selon les bagues utilisées. Mon tube positionné, je verrouille ma matrice.

Et je vais commencer à taper avec la toupie à 45°. Je positionne ma matrice entre les jambes, et je mets la toupie dans le tube dans le même axe que celui du tube (perpendiculairement par rapport à la matrice). Et lorsque je suis bon, avec le marteau à garnir, je tape dessus. Et j’obtiens un bord à 45°. Maintenant, vu que le bord est plat de l’autre coté, je vais retourner mon tube et je vais finir d’aplatir.

Et parmi tous les mandrins, il y en a un avec écrit diamètre 18. Je mets ce mandrin dans le tube, positionne la matrice entre mes jambes, mandrin bien perpendiculaire à la matrice, et je tape.

Et j’ai maintenant un bord qui est bien lisse sur lequel je vais pouvoir mettre un joint plat. Mon écrou est désormais prisonnier de la portée réalisée sur le tube cuivre, j’ai obtenu un collet battu. Je n’ai plus qu’à mettre un joint plat, et je peux serrer par exemple sur mon compteur.

C’est aussi simple que cela. Maintenant, pour ceux qui veulent la petite règle de calcul, je mets un lien, il vous suffit de cliquer, laisser votre email et votre prénom, et je vous envoie cela par email.

Voila, je vous souhaite bon courage pour vos travaux, à plus tard, salut.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.