La chaudière à condensation, comment sa marche?

Pour en savoir plus sur la plomberie, j’ai écris pour vous un livre : le guide du tube cuivre

Lien pour obtenir le guide gratuit pour tout savoir sur les joints dans la plomberie

Faire un don permet de maintenir cette chaine en vie et permet également d’effectuer des recherches  indépendantes dans le bâtiment et l’énergie. En effet, tout est réinvestis pour produire de nouvelles vidéos (achat de matériaux et de produits) pour faire de nouvelles recherches, des essais, et test que je vous présente. Même un petit montant apporte sa pierre à l’édifice et sans cela, cette chaine serait vouée à mourir. Donc un grand merci pour votre soutien et pour vos dons. Je ne peux que vous encourager à continuer en cliquant sur les liens ci-dessous :

Soutenir par tipeee 

Soutenir par carte ou paypal

Soutenir par patreon

Soutenir par utip

Acheter mon livre

Acheter une séance de coaching privé

 

Salut, aujourd’hui, je vais vous expliquer comment fonctionne une chaudière à condensation, car on peut parfois faire face à certains vendeurs nous dire un peu tout et n’importe quoi, il y a parfois du vrai et du faux, je vais donc avec des images simples  vous expliquer comment cela fonctionne réellement, et quels sont les phénomènes physiques, mais déjà, avant tout, n’hésitez pas à cliquer pour vous abonner et être informé chaque fois qu’il y a une nouvelle vidéo. Donc la chaudière à condensation est une chaudière qui permettra de récupérer de l’énergie, et donc de moins consommer qu’une chaudière classique. Une chaudière à condensation est une chaudière où il y aura un changement d’état, et on va donc récupérer la chaleur liée à ce changement d’état, la chaleur latente de condensation. Pour expliquer cela simplement, prenons une situation courante, faire bouillir de l’eau. Dans une casserole, on met de l’eau à 10°C que l’on chauffe jusqu’à 100°C, c’est la chaleur sensible. Lorsque l’eau boue, des bulles se forment et l’eau commence à s’évaporer. Entre la première bulle qui se forme et la dernière, lorsque l’eau est complètement transformée en vapeur, la température est restée à 100°C. L’énergie apportée pour faire évaporer est la chaleur latente. Elle n’a eu aucun effet sur la température, mais elle a permis le changement d’état de liquide à gazeux de notre eau. On parle de chaleur latente de changement d’état. Donc chaque fois qu’on change d’état, on a une chaleur latente, à fournir, ou à récupérer, selon la situation. cela se produit lorsqu’on passe de liquide à gazeux : l’évaporation, lorsqu’on passe de gazeux à liquide, la condensation, de liquide à solide, la solidification. Si on considère maintenant une canette de soda fraîche en terrasse, avec un air chaud et humide, il se passe le phénomène inverse, l’air humide vient au contacte de la surface froide, se condense, et réchauffe ainsi la canette de soda. Les chaudières à condensation utilisent ce principe, la canette étant remplacée par un tube qui serpente dans le conduit de fumée. Dans une chaudière classique, la combustion du combustible chauffe un serpentin contenant de l’eau, lui apportant ainsi de la chaleur sensible que l’on va diffuser dans les radiateurs, puis, le retour des radiateurs, froid, repasse encore dans ce serpentin, et ainsi de suite. Pour une chaudière à condensation, ce retour froid est dévié vers un serpentin qui se trouve sur le conduit des fumées, qui se réchauffe en condensant les fumées (récupération de la chaleur latente). A la sorte de ce serpentin, l’eau froide est préchauffée, et entre dans le serpentin classique de la chaudière. L’eau entre en étant préchauffée, il est donc nécessaire de brûler moins de gaz pour obtenir une température de sortie chaudière identique à la chaudière classique. Certaines personnes vont peut être se demander pourquoi la combustion du gaz crée de la vapeur d’eau. Il s’agit d’une réaction de combustion, prenons l’exemple du gaz naturel, composé de méthane, le méthane étant un assemblage d’atomes de carbones et d’hydrogène, et se note CH4 . Notre combustible entre en combustion en brûlant avec l’oxygène de l’air : O2 . Cette réaction chimique, la combustion, dégage de la chaleur, et des fumées. Dans ces fumées, le carbone s’est mélangé à l’oxygène, créant du CO2, et l’hydrogène s’est mélangé à d’autres atomes d’oxygène, créant du H2O. Le CO2 est du dioxyde de carbone, et l’H2O est de l’eau. Il y a donc création de vapeur d’eau lors d’une combustion dans une chaudière gaz. Donc en faisant condenser cette vapeur d’eau, on va récupérer la chaleur latente de changement d’état. Voila, j’espère que cette vidéo vous aidera pour vos projets, si vous avez aimé, mettez un like, éventuellement un commentaire, et n’hésitez pas à vous abonner pour être informé chaque fois qu’il y a une nouvelle vidéo, pour ceux qui veulent plus d’information et des schémas, vous pouvez télécharger gratuitement le pdf correspondant à ce sujet juste sous la vidéo. à bientôt.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  Petits conseils pour la peinture

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.