je n’aime pas les joints téflon, pourquoi?

Pour en savoir plus sur la plomberie, j’ai écris pour vous un livre : le guide du tube cuivre

Lien pour obtenir le guide gratuit pour tout savoir sur les joints dans la plomberie

Faire un don permet de maintenir cette chaine en vie et permet également d’effectuer des recherches  indépendantes dans le bâtiment et l’énergie. En effet, tout est réinvestis pour produire de nouvelles vidéos (achat de matériaux et de produits) pour faire de nouvelles recherches, des essais, et test que je vous présente. Même un petit montant apporte sa pierre à l’édifice et sans cela, cette chaine serait vouée à mourir. Donc un grand merci pour votre soutien et pour vos dons. Je ne peux que vous encourager à continuer en cliquant sur les liens ci-dessous :

Soutenir par tipeee 

Soutenir par carte ou paypal

Soutenir par patreon

Soutenir par utip

Acheter mon livre

Acheter une séance de coaching privé

Transcription texte je n’aime pas les joints téflon, pourquoi?

Il y a toujours le risque que j’ai mis mon téflon, je viens, je serre mon raccord, et à la fin, j’arrive au bout du filetage. Lorsque cela se produit, il faut que je redémonte mon raccord, et que je refasse mon joint téflon. Et là, c’est le moment que je n’aime pas, car lorsqu’on a eu cette situation, le téflon, à enlever, c’est un peu chiant, maintenant, il est dans les creux du filetage, et à enlever, cela va se désagréger petit bout par petit bout. Et pour réutiliser mon robinet, je vais devoir tout nettoyer, ce qui est un peu chiant, cela peut prendre du temps, jusqu’à ce que j’arrive au moment où je n’y arrive plus, je suis donc obligé de venir prendre un tourne visse pour venir gratter ce qui reste. J’avais pourtant mis du téflon épais, celui qui fait 0,2 mm, qui est normalement conçu pour les gros diamètres. Si j’avais mis du petit, qui fait 0.075 mm d’épaisseur, cela serait encore plus chiant à gratter. Cette situation, avec la filasse, cela ne se produit pas. J’espère que cette vidéo vous aura été utile, je vous dis à plus tard, salut.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.