faience sur ancienne faience, comment faire ?

Pour en savoir plus sur la plomberie, j’ai écris pour vous un livre : le guide du tube cuivre

Lien pour obtenir le guide gratuit pour tout savoir sur les joints dans la plomberie

Faire un don permet de maintenir cette chaine en vie et permet également d’effectuer des recherches  indépendantes dans le bâtiment et l’énergie. En effet, tout est réinvestis pour produire de nouvelles vidéos (achat de matériaux et de produits) pour faire de nouvelles recherches, des essais, et test que je vous présente. Même un petit montant apporte sa pierre à l’édifice et sans cela, cette chaine serait vouée à mourir. Donc un grand merci pour votre soutien et pour vos dons. Je ne peux que vous encourager à continuer en cliquant sur les liens ci-dessous :

Soutenir par tipeee 

Soutenir par carte ou paypal

Soutenir par patreon

Soutenir par utip

Acheter mon livre

Acheter une séance de coaching privé

Transcription texte Faïence sur ancienne faïence, comment faire?

Salut, aujourd’hui, je vais aborder un point qu’on rencontre souvent lorsqu’on fait des rénovations, la pose de faïence sur une ancienne faïence. Moi j’ai le cas dans mon appartement, j’ai de la faïence sur un mur, et j’en avais sur un autre. Donc j’ai procédé de deux manières différentes de façon à pouvoir comparer. Sur un mur, je suis venu avec un petit perforateur en mode marteau piqueur et j’ai piqueté la totalité du mur. Alors que sur l’autre mur, j’ai laissé l’ancienne faïence, et je me suis contenté à l’aide d’une disqueuse avec un disque diamant rayer en surface mon carrelage pour faire sauter la surface de manière à avoir des petits points d’accroche pour ma colle. Donc je vais comparer les deux techniques et vous expliquer les avantages et inconvénients de chacune. Comme sa vous pourrez faire votre choix et utiliser la technique qui vous convient le mieux. Concernant le mur piqueté, avantage, je n’ai pas de sur épaisseur, car poser une faïence sur une faïence, et éventuellement avec en dessous encore une autre faïence, on finit à la fin par avoir des sur épaisseur importantes. Ici, j’ai donc fait sauté mes carreaux, et je me suis posé en dessous, donc aucune sur épaisseur. Deuxième avantage, ma colle accroche bien car la surface de contacte est rugueuse, contrairement à la surface lisse de l’autre mur en faïence. Ce sont les deux seuls avantages que j’ai trouvé pour cette façon. Concernant les inconvénients, j’ai trouvé que ce travail était extrêmement long, malgré le fait d’utiliser un marteau piqueur, cela m’a pris énormément de temps, et je n’ose même pas imaginer le temps que cela m’aurais pris si je n’avais eu qu’un simple marteau burin. Autre inconvénient aussi, ma surface n’est pas tout à fait plane, je suis parfois obligé de prendre une spatule pour venir regratter, car cela gène la pose des carreaux de faïence. Donc pour cette technique, il peut être bien de prévoir une préparation du mur, mais moi, je n’avais pas envie, j’allais vraiment y passer trop de temps autrement. Autre problème, lors de la pose de la faïence, il est parfois difficile de régler les carreaux. Je pense au fait que parfois, je pose un carreau sur une surface qui semble plane, et lors de la pose du carreau, je me rend  compte qu’il faut le retirer pour piqueter un peu plus, il y a toute la colle fraîche sur la surface, cela est salissant. Ou alors, situation inverse, il peut y avoir la situation inverse, il peut y avoir des trous, lors de la pose, cela ne va pas, il faut le retirer pour recharger un peut plus en colle. Concernant la technique de la pose sur l’ancienne faïence, l’avantage, c’est d’avoir une surface bien plane pour la pose des nouveaux carreaux de carrelage mural. C’est également beaucoup plus pratique pour la préparation, car pour réaliser les petites striures permettant à la colle d’accrocher, cela m’a demandé 10 minutes. Par contre, cela à produit énormément de poussière. Mais pour la colle, cela est beaucoup plus propre, car je n’ai pas besoin d’enlever le carreau, repiqueter, ou remettre de la colle, et reposer le carreau. Inconvénient principal de cette technique, c’est la sur-épaisseur générée par la pose de la faïence sur la faïence.  Voila pour les deux façons de procéder, si je doit choisir, la prochaine fois, je pose sur l’ancienne faïence, car la dépose, c’est trop de travail, et trop de contraintes pour  pas grand chose. J’espère que cette petite vidéo vous a plu, si vous avez aimé, mettez un like, éventuellement un commentaire, et il y a également le petit bouton qui va bien pour s’abonner à ma chaîne et être informé chaque fois qu’il y a une nouvelle vidéo. Sous la vidéo, dans la description, il y a le lien vers mon site internet où vous pouvez télécharger gratuitement le pdf qui reprend ce que je viens de vous explique dans cette vidéo, je remet également les informations éventuelles aux quelles je n’ai pas pensé. Je vous souhaite bon courage pour vos travaux, à plus tard, salut.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.