électricité partie 1 : comment poser interrupteur simple allumage?

Pour en savoir plus sur la plomberie, j’ai écris pour vous un livre : le guide du tube cuivre

Lien pour obtenir le guide gratuit pour tout savoir sur les joints dans la plomberie

Faire un don permet de maintenir cette chaine en vie et permet également d’effectuer des recherches  indépendantes dans le bâtiment et l’énergie. En effet, tout est réinvestis pour produire de nouvelles vidéos (achat de matériaux et de produits) pour faire de nouvelles recherches, des essais, et test que je vous présente. Même un petit montant apporte sa pierre à l’édifice et sans cela, cette chaine serait vouée à mourir. Donc un grand merci pour votre soutien et pour vos dons. Je ne peux que vous encourager à continuer en cliquant sur les liens ci-dessous :

Soutenir par tipeee 

Soutenir par carte ou paypal

Soutenir par patreon

Soutenir par utip

Acheter mon livre

Acheter une séance de coaching privé

Transcription texte comment poser un interrupteur simple allumage :

Salut, aujourd’hui, je vais vous expliquer comment câbler un interrupteur simple allumage. Mais avant tout, pour ceux qui ne sont pas encore abonnés, il y a le petit bouton pour cliquer, s’abonner et être informé chaque fois qu’il y a une nouvelle vidéo. Donc, câbler un interrupteur, je vous présente ma situation, je suis dans ma cuisine, et je vais avoir un interrupteur simple allumage, qui va allumer le point central lumineux de ma cuisine. Je précise simple allumage, car il peut y avoir des interrupteurs va et vient. Le va et vient sera un montage composé de deux interrupteurs pour commander l’allumage et l’extinction de la lumière à deux points différents. Simple allumage, il n’y a qu’un seul interrupteur permettant d’allumer et d’éteindre la lampe. Je vais donc vous présenter ma situation qui est une situation classique lorsqu’on câble des interrupteurs électriques. Dans mon boitier de dérivation sensé recevoir l’interrupteur, j’ai 3 gaines. Il y a deux gaines correspondant à l’alimentation, et une gaine qui va du boitier au point lumineux. Concernant mon alimentation, il y a deux gaine, car l’une provient du compteur électrique (début de ligne) et l’autre permet d’aller distribuer l’alimentation aux interrupteurs des autres points lumineux qui se trouvent sur la ligne d’éclairage. Je vais maintenant vous expliquer la composition des gaines. Dans chaque gaine, il y a 3 fils, le vert jaune qui est la terre, un bleu qui est le neutre, et une couleur qui est la phase (généralement rouge pour l’alimentation). Avant de procéder au câblage, je vais d’abord couper mes gaines à bonne distance, et poser le boitier électrique. Pour couper mes gaines correctement, j’utilise la pince coupante. Je réalise une petite entaille sur le bord de la gaine afin de ne pas risquer de toucher un conducteur. Puis, dans cette petite entaille, je viens glisser le bec de la pince coupante pour grignoter la gaine au fur à mesure tout en pouvant sentir si je touche un conducteur ou non. Concernant la boite électrique, elle comporte 4 visses, et toutes ces visses n’ont pas la même fonction. Il y a deux visses qui permettent de fixer la boite dans le placo par le biais de crochets. Et il y a deux visses qui permettent de fixer l’interrupteur. Je vais poser ma boite en observant les visses de fixation de l’interrupteur. En effet, si celles ci sont trop de travers, l’interrupteur ne pourra pas être posé à l’horizontal. Ma boite posée correctement dans la cloison, je vais maintenant recouper mes conducteurs électriques à bonne distance. Pour cela, je positionne ma main contre le placo, prend les fils entre mes doigts en les maintenant avec le pouce. Et tout ce qui dépasse de plus de 4 doigts, je recoupe à la pince coupante. La distance des 4 doigts est la distance de travail nécessaire. Plus long, il sera difficile de faire tenir l’ensemble dans la boite, plus court, il sera difficile de les manipuler pour faire un raccordement correcte. Pour le raccordement, les phases seront raccordées ensemble sur l’interrupteur. Pour les autres, ils seront raccordés ensemble sur des dominos. Un domino par couleur. Je dénude mes fils de terre puis les insère dans un domino rapide type wago. Je répète l’opération avec un autre domino pour les fils de neutre. Puis, je place ces raccordements dans le fond de la boite pour avoir quelque chose d’organisé. Détail, pour dénuder, je dénude sur 1cm, pas plus, car je ne veux pas que mon conducteur lorsqu’il est enfoncé dans un domino un une borne dépasse de celui ci et puisse créer un court circuit si le métal dénudé touche autre chose. Les neutres et terres raccordés, il ne me reste plus que les phases. Les deux rouges correspondant à l’alimentation seront raccordés sur la borne L de l’interrupteur, la couleur qui va alimenter le point lumineux sera raccordée sur la borne 1 ou 2 , au choix (voir schéma qu’il y a au dos de l’interrupteur). Il est important de contrôler le bon serrage des conducteurs sur les bornes en tirant sur les fils, un bon serrage est important. Je peux maintenant serrer mon interrupteur sur la boite. Il ne me restera plus qu’à poser les cadres d’interrupteur que je poserais après avoir fait mes peintures. J’espère que cette vidéo vous aura été utile pour vos chantiers, si vous avez aimé, mettez un like, éventuellement un commentaire, et n’hésitez pas a vous abonner pour être informé chaque fois qu’il y a une nouvelle vidéo. Si jamais il y a des choses que j’ai oublié de vous dire, j’écris cela dans le pdf que vous pouvez télécharger  sur mon site internet. Le lien est juste sous la vidéo.  A plus tard, et bon courage pour vos travaux, salut.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.