éclairage, le télérupteur, schéma, câblage, et principe de fonctionnement

Pour faire de l’éclairage, il existe un montage qui s’appel le télérupteur et qui permet de raccorder des boutons poussoirs qui allument et éteignent les lampes, cette vidéo présente ce montage et explique comment le réaliser.
Pour obtenir le pdf avec le schéma de ce montage, c’est ici

tipeee pour me soutenir

Transcription texte le télérupteur fonctionnement et câblage :

Aujourd’hui, dans cette vidéo sur l’électricité on va parler éclairage et voir comment fonctionne le télérupteur. Et le télérupteur, c’est un appareil qu’on utilise lorsqu’on va faire de l’éclairage, cet appareil va nous permettre d’allumer et d’éteindre des lampes. C’est un montage qui est différent du simple allumage, différent du va et vient et différent du permutateur, en fait, dans les montages qu’on a vu jusqu’à présent, on a des interrupteurs qui ont deux positons. Alors qu’avec des télérupteurs, les interrupteurs sont différents, ce sont des boutons poussoirs. C’est-à-dire que je vais appuyer, cela va coller la languette de métal, et quand je vais relâcher, un ressort situé dans l’interrupteur va remettre le bouton en position initiale. Et c’est un montage sur lequel il peut y avoir 1 interrupteur, 2 interrupteurs, 3 interrupteurs, autant d’interrupteurs que l’on veut. Tous les interrupteurs sont câblés en parallèle, on peut en avoir une infinité. Tout de suite, on passe au schéma et on va regarder comment cela fonctionne. En terme de schéma, un télérupteur, c’est quelque chose qui va ressembler à un relais. C’est-à-dire que dans ce télérupteur, on va trouver un contact qui va s’ouvrir et se fermer, et lorsqu’il sera fermé, cela va allumer une lampe, et lorsqu’il sera ouvert, cela va éteindre les lampes. Ce contact est alimenté par une bobine, et cette bobine est alimentée par du 230 Volts. En gros, la différence entre un télérupteur et un relais, c’est que lorsque j’appuie sur le bouton poussoir, le contact va se coller, et lorsque je relache le bouton poussoir, le contact va rester collé. Le relais lui, reviendrait à l’état 0. Le télérupteur aura une fonction d’auto maintient de son contact.

Cet appareil, il faut savoir qu’il est en général, il se trouve dans le compteur électrique. Moi, il se trouvera sur un petit boitier sur ma maquette, près de mon alimentation électrique. Donc en terme de schéma, on va avoir nos 3 fils, phase, neutre, terre, on va aussi avoir nos lampes. Je n’en dessine qu’une, mais il pourrait y en avoir plusieurs. Et on va aussi avoir les fameux boutons poussoirs qui vont activer le télérupteur. En terme de câblage, depuis la phase, on va alimenter le contact 1. Le neutre, depuis le tableau électrique, il va se raccorder sur la borne A2 de la bobine du télérupteur, car il faut qu’elle soit alimentée par une phase et un neutre. Et puis, nous allons faire un pont, du contact A2, on va repartir, et nous allons aller alimenter les lampes et leur apporter un neutre. Depuis le contact 2 du télérupteur, on va alimenter la lampe. Et maintenant, nous devons alimenter notre bouton poussoir.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  comment faire la découpe d'un interrupteur dans la faïence?

Donc depuis la borne 1 du télérupteur où est raccordée la phase, on va faire un pont, et aller alimenter notre bouton poussoir. On va se raccorder sur l’une des bornes du bouton poussoir, peu importe laquelle. Et depuis l’autre borne du bouton poussoir, on va alimenter la borne A1 de la bobine du télérupteur. Ce qui fait que lorsque j’appuie sur mon bouton poussoir, il se ferme, on a du courant électrique qui circule et va alimenter la bobine du télérupteur. La bobine alimentée, le contact se colle, et donc la lampe s’allume. Et vu que le télérupteur dispose d’un système d’auto maintient, je relache le bouton, le bouton poussoir revient à son état initial, mais, la lampe reste allumée. Et seulement lorsqu’on va appuyer encore une fois, fermer encore le contact qui colle la bobine à nouveau, et cela va relâcher le contact qui contrôle l’allumage des lampes. Ainsi, les lampes s’éteignent. Maintenant, regardons ce qui se passe si on cherche à mettre d’autres boutons poussoirs. C’est très simple, il suffit de les brancher en parallèle les uns par rapport aux autres. Et dans les bornes de chaque interrupteur, il suffit de faire des ponts. Et je pourrais en remettre autant que je veux, cela ne changerait pas le fonctionnement du système.

Maintenant que nous avons vu le schéma, il va y avoir un peu plus de gaines qui arrivent au tableau électrique, cela va être différent des cas précédents. Et procédons par élimination. Déjà, faisons la gaine qui va jusqu’à la lampe. On trouvera dedans 3 conducteurs, la terre, la phase, et le neutre. Pour moi, ici, cela sera un conducteur de couleur noir. Dans la réalité, ce n’est pas une gaine qui va à un interrupteur, c’est une gaine qui va directement au compteur électrique. Maintenant, il y a une autre gaine, celle qui alimente les boutons poussoirs. Et cette gaine va du tableau où se trouve le télérupteur jusqu’aux interrupteurs boutons poussoirs. Dans cette gaine on aura 2 conducteurs, une phase et un retour de phase. Maintenant regardons la gaine qui alimente l’autre bouton poussoir, on va faire des ponts entre un bouton poussoir et l’autre. En ayant fait cela, j’ai tiré mes fils électriques comme sur le schéma. Donc on a une gaine qui va du télérupteur et du tableau jusqu’à la lampe. On a une autre gaine qui va du télérupteur et du tableau jusqu’au premier bouton poussoir. Et on a une autre gaine qui va du premier bouton poussoir au deuxième bouton poussoir.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  Comment tirer une gaine électrique dans une cloison déjà fermée?

Alors aucun des systèmes n’est parfait, et l’un des inconvénients du télérupteur, c’est qu’il faut ramener plus de gaines au tableau électrique. Quand il y en a plusieurs, on se retrouve vite avec une grosse masse de gaine à devoir organiser et faire tenir dans un espace restreint. C’est d’ailleurs pour cette raison que la gaine alimentant le second bouton poussoir est pontée depuis le premier bouton poussoir, et non depuis le tableau, cela fait une gaine de moins dans le tableau électrique. Première raison, et deuxième raison, lorsqu’on fait des pontages entre des équipements, on ne peut mettre que deux conducteurs par borne.  On ne pourra jamais mettre 3 fils, idem sur le télérupteur. Seulement 2 fils, cela veut dire qu’il faut mettre des dominos qui se trouvent a cote des bornes, cela fait bordel, donc il est préférable de faire une petite longueur de fil supplémentaire pour avoir quelque chose de plus organisé. Maintenant, on va effectuer les raccordements en procédant par élimination. Déjà commençons par le plus simple, les boutons poussoirs. Cela ne va pas être compliqué, il y a juste 2 bornes que l’on peut raccorder, la 3eme elle est vide, il n’y a pas de visse. Donc sur l’une des bornes, je vais mettre ma phase, et sur l’autre des bornes, je vais mettre mon retour de phase. Donc je le fais pour le premier interrupteur, et ensuite je le fais sur le 2éme interrupteur. Et dans celui-ci, il faut que je visse deux fils électriques dans chaque borne. Celui qui va à l’autre interrupteur, et celui qui va au télérupteur. Et si on regarde sur cet interrupteur, il y a 4 conducteurs, on voit que c’est plein. Donc si jamais je souhaite ponter un autre interrupteur, je vais le faire sur l’interrupteur où il reste de la place. Donc maintenant, la phase qui va à l’interrupteur, on voie qu’elle va sur la borne 1 du télérupteur. Et on aura aussi un pont qui vient de l’arrivée de notre disjoncteur. Le conducteur orange est le conducteur qui fait le retour de phase de l’interrupteur jusqu’au contact A1 de la bobine du télérupteur. Le contact A1, c’est bon, donc maintenant, la seule gaine qu’il reste à raccorder, c’est la gaine qui va aux lampes. Donc si on regarde cette gaine, on voie que le neutre de la lampe se raccorde sur la borne A2 du télérupteur. Il faut que la bobine soit alimentée par une phase et un neutre pour pouvoir faire changer d’état le contact. Donc on lui raccorde le neutre qui sera ponté avec le neutre qui arrive du disjoncteur. Sur le schéma, c’est un violet, mais dans la réalité, c’est un noir. Le retour de lampes se raccordera sur la borne 2 du télérupteur. Le seul truc qu’il reste à raccorder est la lampe. Celle-ci n’étant pas polarisée, on peut raccorder le neutre sur une borne et la phase sur l’autre. Et la terre sera raccordée sur la carcasse métallique du lustre. J’ai maintenant mis le courant, j’ai mes deux boutons poussoirs, je vais appuyer sur l’un d’eux. On a entendu l’impulsion, le télérupteur est venu coller le contact qui alimente les lampes, et un système mécanique maintient le contact colle quand le bouton poussoir se relache.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  Electricité : principe de fonctionnement d'un disjoncteur, le bilame.

Maintenant, je traverse mon couloir, je suis à l’autre bout du couloir, j’appuie, cela décolle le contact et éteint les lampes. Car en appuyant une 2éme fois, la bobine déverrouille l’automaintient, ce qui relâche le contact et éteint les lampes. J’allume et éteint juste en effectuant des pressions sur les boutons poussoirs. Là, nous avons fait un montage télérupteur. Voila, donc j’espère que cette vidéo pourra vous aider pour vos travaux. Pour ceux qui veulent plus d’informations sur ce montage, en dessous, dans la description, il y a un lien, vous cliquez, laissez votre prénoms et votre email, et par email, je vous envoie un pdf qui reprend le schéma que nous avons vu dans cette vidéo. Voila, je vous souhaite bon courage pour vos travaux, et je vous dis à plus tard, salut !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.