domotique à 2€ débitmètre à impulsion, Arduino, compteur débitmètre YF-B1

Le débitmètre à impulsion permet de relever des informations sur une installation de plomberie pour ensuite les importer dans un système domotique. Cette vidéo présente comment utiliser un débitmètre de type YF-B1 raccordé à un arduino.

Cliquez ici pour obtenir le bonus gratuit

Lien produit Arduino UNO

Lien produit débit métre YF-B1

Faire un don permet de maintenir cette chaine en vie et permet également d’effectuer des recherches  indépendantes dans le bâtiment et l’énergie. En effet, tout est réinvestis pour produire de nouvelles vidéos (achat de matériaux et de produits) pour faire de nouvelles recherches, des essais, et test que je vous présente. Même un petit montant apporte sa pierre à l’édifice et sans cela, cette chaine serait vouée à mourir. Donc un grand merci pour votre soutien et pour vos dons. Je ne peux que vous encourager à continuer en cliquant sur les liens ci-dessous :

Soutenir par tipeee 

Soutenir par carte ou paypal

Soutenir par patreon

Soutenir par utip

Acheter mon livre

Acheter une séance de coaching privé

Transcription texte la domotique à 2€ utiliser un débitmètre YF-B1 :

Salut, aujourd’hui, dans la domotique à 2€, on va voir comment il est possible d’utiliser un capteur de débit d’eau à impulsion avec un arduino pour calculer le débit d’eau, et on va voir comment il est possible de relever des informations sur une installation de plomberie ou une installation de chauffage hydraulique. Alors donc c’est un petit débitmètre à impulsion que j’ai acheté sur un site chinois, cela vaut dans les 5€, et ce capteur que nous allons utiliser, il s’appel le débitmètre à impulsion YF-B1. Et j’ai choisis ce modèle parce que déjà il n’est pas très chère, il coutais environ 4€50 ou 5€, pour un débit mètre électronique, c’est correcte. Et ce capteur a un corps en laiton. C’est en effet un corps en laiton en Ø15/21, et sa, c’est important parce que, je monte et démonte souvent mes capteurs, et, sur une installation de plomberie, si je fais 3 fois des serrages sur un morceau de plastique, je pense que les filetages du capteur sont mort. Et donc, c’est un compteur à impulsion qui fonctionne sous l’effet du hall sensor, c’est-à-dire que on a un petit capteur au dessus du corps en laiton, et on a à l’intérieur du compteur une hélice, et sur cette hélice, il doit normalement y avoir un petit bout d’aimant, et le capteur détecte combien de fois le petit bout d’aimant passe devant sa cellule. Et en fonction de cela, il envoie une impulsion qu’on envoie à notre arduino, et après, en fonction de cette impulsion, on transforme cela en une valeur en litre par heure ou en litre par seconde, et on peut afficher des informations intéressantes, c’est u capteur qui va nous permettre de faire de la plomberie connectée. alors, concrètement, en terme d’informations, que peut on recevoir de ce capteur de débit. Déjà, la première chose, en valeur brute, il va nous donner un débit d’eau en instantané, un débit à un instant T. Maintenant, avec quelques lignes de programme, on peut ensuite transformer cela en une consommation journalière par exemple, calculer combien as-on consommé sur une journée. On va aussi pouvoir déterminer à quelle période de la journée il y a habituellement des pic de consommation, et par rapport à cela mettre un chauffe eau en marche forcé. Si on le branche sur un arduino avec également une sonde de température sur le départ, et une sonde de température sur le retour, on va pouvoir calculer une puissance. En connaissant l’écart de température, et le débit d’eau qui circule, on va pouvoir déterminer une puissance de chauffage par exemple. Si on monte ce capteur de débit avec des capteurs de pression avant un filtre, et après un filtre, on va pouvoir déterminer la perte de charge d’un filtre, et dire par exemple si le filtre est propre ou sale sur notre arrivée d’eau, et cela va aussi être intéressant si on souhaite domotiser un bouclage d’eau chaude sanitaire. On peut imaginer énormément d’information que l’on peut relever avec un capteur de débit. Donc ce capteur de débit, on est en male male de chaque coté, en Ø15/21, 1/2″ pour ceux qui préfèrent parler en pouces. Et il y aura un sens de raccordement, il y aura une flèche, parce que si le débit d’eau est en sens contraire, cela ne va pas fonctionner. En terme de pression, il peut être soumis à une pression allant jusqu’à 17.5 Bars, ce qui est largement supérieur à nos installations de plomberie et nos installations de chauffage. Et aussi on va avoir une plage de lecture de débit qui va être comprise entre 1 et 25 litres par minutes. Ensuite, pour le raccordement, je l’ai raccordé sur un arduino nano, donc, nous avons un +5Volts, un neutre, et aussi un fil signal. Le fil signal va devoir être raccordé sur un pin digital. Parce que ce que nous allons mesurer avec ce capteur, c’est un nombre d’impulsion, 0, ou 1. Tout de suite, passons sur l’ordinateur et regardons ce qu’il faut écrire pour faire fonctionner un débitmètre à impulsion de type YF-B1.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  les raccords olives une solution pour la plomberie sans soudure

Alors là, j’ai le moniteur série ouvert sur l’environnement arduino, et on peut voir qu’il est écrit 0 litres par heures. Maintenant, je vais souffler dans le compteur, et il  y a des valeurs de débits qui vont apparaître. Maintenant, regardons le programme en lui même. On va définir plusieurs choses. Init topfan, qui correspond au nombre de tours de l’hélice. Calc, qui va correspondre à notre débit. Et puis on va aussi définir hallsensor, c’est parce qu’on utilise le hallsensor effect pour faire fonctionner ce capteur. Et donc le hallsensor va être raccordé sur le pin digital N°2. Ensuite, on va avoir une ligne Void RMP, avec une ligne ou est écrit nbrtopfan++ pour que le nombre de tours s’additionne. Ensuite dans le void setup, on va définir pinmode, et dire que hallsensor est une input, une entrée. On va ensuite lancer le moniteur série, et on va ensuite écrire attatch interupt, 0, rpm et rising. Ensuite, on va aller dans le voidloop, on va initialiser numbertopfan à 0, on va avoir une ligne sei, puis un delay de 1000 millisecondes, puis une fonction cli, et la manière dont j’ai compris ces lignes de codes, c’est que on va avoir un état initial à 0, et ensuite pendant cette temporisation de 1000 millisecondes, on va regarder combien de tours ont été effectués par l’hélice, et en fonction de ce nombre de tours, on va multiplier par un certain coefficient parce que un nombre de tour d’hélice, ce n’est pas forcément un débit, et donc cette multiplication nous donne calc. Et donc calc, cela va être la valeur de notre débit. Ensuite, on écrit serial.print, on dit qu’on veut afficher la valeur de calc, et on veut que cela soit écrit en décimal, puis on écrit encore serial.print et on écrit l’unité.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  DISTRIBUTION DE CHAUFFAGE CENTRAL, LES DIFFÉRENTS SYSTÈMES QUI EXISTENT

Voila, donc sa, c’est le code qu’on voyait à l’état brute qui nous permet d’afficher le débit que l’on voyais dans le moniteur série. Maintenant, ce débit correspond il à un débit réel, ou pas, nous allons devoir le vérifier avec un compteur qui est étalonné. Maintenant que l’on arrive à lire ce débit, nous allons étalonner notre débitmètre parce que le débit peut être complètement faussé, donc pour faire cet étalonnage, nous allons utiliser un compteur volumétrique, et on va lancer une mesure pendant un certain temps. Le compteur à impulsion mesure un débit d’eau à un instant T, et le compteur d’eau volumétrique, lui mesure un volume d’eau. Donc on va mettre notre compteur volumétrique à 0, et on va faire couler l’eau dans les 2 compteurs pendant 10 minutes. Au bout de 10 minutes, on regardera quel débit d’eau est passé dans notre compteur d’eau. On aura donc un volume d’eau sur 10 minutes, on va multiplier cela par 6, ce qui donnera un volume d’eau sur 60 minutes, ce qui nous donnera donc un débit en litres par heures. Et ce débit en litres par heures, on va le comparer à la valeur de débit instantané du débit mètre à impulsion. Et puis, il y aura peut être une petite correction à effectuer dans notre programme pour qu’il soit correctement étalonné et qu’on puisse avoir des informations qui correspondent exactement à la réalité. Pour ce test d’étalonnage, il va être très important d’avoir un débit qui soit constant, c’est-à-dire qu’il ne faut pas que quelqu’un aille tirer la chasse d’eau des toilettes juste à coté pendant qu’on fait un test. Car le débit instantané va chuter et du coups on ne pourra plus le comparer au débit volumétrique. Voila, donc j’espère que cette vidéo sur le compteur de débit vous aura été utile. Si vous avez aimé, un like, un commentaire, si vous voulez plus d’informations sur le sujet, en dessous, dans la description, il y a un lien, et je vous envoie un email qui explique comment faire fonctionner un compteur de débit de type YF-B1. Voila, je vous souhaite bon courage pour vos projets, et je vous dis à plus tard, salut.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.