COMMENT TRAITER DES MURS HUMIDES ?

L’humidité des maçonneries anciennes est un problème récurent en rénovation contre lequel on ne sait pas toujours quoi faire. Ici, je présente une solution avec un gel absorbeur d’humidité injecté dans les murs.

…………………………………………………………………………………………………

Lien produit

Faire un don permet de maintenir cette chaine en vie et permet également d’effectuer des recherches  indépendantes dans le bâtiment et l’énergie. En effet, tout est réinvestis pour produire de nouvelles vidéos (achat de matériaux et de produits) pour faire de nouvelles recherches, des essais, et test que je vous présente. Même un petit montant apporte sa pierre à l’édifice et sans cela, cette chaine serait vouée à mourir. Donc un grand merci pour votre soutien et pour vos dons. Je ne peux que vous encourager à continuer en cliquant sur les liens ci-dessous :

Soutenir par tipeee 

Soutenir par carte ou paypal

Soutenir par patreon

Soutenir par utip

Acheter mon livre

Acheter une séance de coaching privé

Transcription texte traiter des murs humides :

Salut, alors aujourd’hui, on va parler d’un problème que l’on rencontre souvent sur les chantiers et dont on ne parle pas assez. C’est les problèmes d’humidité. Oui, car on se retrouve parfois avec des murs qui sont humides, on se retrouve avec des problèmes d’humidité qui remonte par capillarité du sol, et c’est exactement le cas qui se passe dans cet appartement, et puis, que faire dans ce cas ? On ne sait pas toujours. Il y a pourtant des solutions, et nous allons en voir une ensemble aujourd’hui.

En fait, lorsqu’il y a des murs humides, il se produit un phénomène similaire que lorsqu’on trempe un morceau de sucre dans le café, et qu’on voie le café qui monte dans le sucre. Cela s’appel la capillarité. Et là, c’est ce qu’il y a ici, en dessous, il y a un sous sol qui est extrêmement humide et puis il y a cet appartement où les murs sont humides et où nous cherchons à les assécher. Alors, déjà, l’une des solutions, c’est de mettre dans la pièce un déshumidificateur d’air. Donc, c’est une machine qui va absorber l’humidité de l’air, et par conséquent, vu que l’air est sec et que les murs sont humides, l’humidité des murs va passer dans l’air et ainsi réduire. Donc sa, c’est une solution, mais ce n’est pas suffisant. Donc là, maintenant, on va voire une solution qui va permettre de faire une barrière contre les remontées de capilaires des murs humides. Alors, pour être exacte, le produit est une crème prête à l’emploi, barrière horizontale à effet hygrophobe contre les remontées humides dans les maçonneries. Donc c’est testé et certifié conformément aux directives WTA qui est le groupement Allemand scientifique et technique.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  récupération chaleur eau usée #9 mesures et calculs

Alors, comment cela marche, voila, nous avons un mur, nous avons tracé un trait à 15cm du sol. Et on va percer des trous dans le mur, et dans ces trous, on va injecter un produit qui se trouve dans des cartouches. Et une fois le produit injecté, on viendra reboucher au bord avec un enduit spécial qui va permettre de terminer et reboucher le trou fait dans le mur.

Concrètement, comment cela marche. On va utiliser une mèche de 12mm de diamètre par 40 cm de long, et on va faire des trous de 40 cm. Alors, le diamètre des trous et la taille des trous, tout cela est calculé selon un abaque fournis par le constructeur. Le fabricant a des abaques, et en fonction du matériau et de la maçonnerie, et en fonction de l’épaisseur de la maçonnerie, il définit un diamètre de perçage, et une profondeur de perçage. Et par rapport à cela il en déduit une quantité de gel à injecter.

Alors voila, on met la mèche sur la perceuse. On règle ensuite la butée de celle-ci pour ne pas faire un trou plus profond que préconisé, les fameux 40 cm. Alors, je tiens à préciser que 60 cm de murs, c’est 60 cm de murs hors isolation. Car si nous avons une isolation extérieur, car on ne souhaite pas traverser tout le mur et de se retrouver dans l’isolant.

Donc là, concernant le trait, on a tracé un trait à 15 cm au dessus du sol, car il faut injecter le produit entre 15 et 20 cm au dessus du sol. Et une fois ce trait tracé, il faut faire un trou tous les 20 cm.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  comparatif entre la brasure forte et la brasure tendre

Premier trou dans le mur, et riens que la poussière de perçage, on sent qu’elle est humide. On sent vraiment l’humidité qui est présente. Je tiens tout de même à préciser que la mèche rentre assez facilement, et c’est parce qu’on est sur un mur brique, et brique humide. Si c’était de la pierre, cela serait peut être un peu plus galère.

Ensuite, avant d’injecter le produit, il va falloir encore enlever l’excédent de poussière de perçage qu’il y a dans le trou. Donc déjà, on va faire des allers retours avec la perceuse pour chasser au maximum. Et puis, j’ai essayé de finir avec un goupillon de cuisine, mais c’est trop gros pour entrer dans un diamètre 12. Sinon, autre solution, les canules fournies pour injecter le produit, on peut les utiliser pour souffler, mais on se prend tout dans la figure. Donc c’est assez galère. Il faudrait trouver un goupillon, un furet, ou quelque chose.

Voila, pour éviter de galérer ainsi, prévoyez aussi un compresseur avec une soufflette pour mettre le tube de remplissage dessus.

Alors, concernant les berlingots qu’il faut injecter, là, j’ai une pompe, j’ai enlevé le crochet de fermeture du berlingot, et cette pompe, cella ressemble un peu à une pompe à silicone, sauf qu’il n’y a pas d’étanchéité sur la partie qui pousse. Donc j’ai mis un sac plastique pour améliorer cela. Dans le berlingot, il y a le gel, je vais mettre directement le berlingot dans la pompe. Ensuite, on a l’embout qui comporte le tube d’injection et qui viens refermer la pompe sur le berlingot. Et maintenant, on va pousser le gel dans le trou. Je commence au fond, et je peux voir qu’on est quasiment arrivés au bout. Je laisse cependant un petit espace à la fin, car nous allons avoir un enduit de rebouchage pour bloquer le produit dans le mur.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  Comment poser un point central lumineux?

Alors ce système de berlingot et de pompe n’est pas top, car cela sort du berlingot pour revenir à l’arrière de la pompe qui fait que cela fuie. S’ils pouvaient faire un système identique à celui des cartouches de silicones, cela serait beaucoup mieux. On a une grande quantité de produit perdue car passée à coté. Je précise que c’est la première fois que j’utilise ce genre de pompes, donc si vous avez une meilleur technique que la mienne, surtout, dans les commentaires, n’hésitez pas à l’écrire. C’est intéressant, et cela peut aussi aider d’autres personnes. Je pense que la meilleure solution pour injecter ce produit est d’utiliser une poche à douilles de pâtissier. Maintenant que la partie injection du produit barrière contre l’humidité est terminée, nous allons passer au rebouchage des trous.

Donc concernant l’enduit, domaine d’utilisations : pour les scellements de fenêtres, huisseries, portail, rampe d’escalier, rambardes de balcon, ainsi que les tuyauteries. Donc c’est l’enduit de rebouchage qui est fournis avec le gel, mais au regard des caractéristiques techniques, je pense qu’on peut utiliser un autre produit similaire.

Il est juste dommage que sur ce produit on ne sache pas si la prise est rapide ou non. Type prompt qui sèche en 10-15 minutes, ou un produit qui va sécher plus lentement. Donc du coups, je vais faire cela assez vite dans le doute. Voici la réponse, en 2 minutes, c’est un produit qui tire vite. Là, en 10 minutes, j’ai quelque chose qui est déjà en train de sécher, il faut se dépêcher. Voila, donc j’espère que cette vidéo pourra vous aider pour vos travaux, si vous avez aimé, mettez un like, éventuellement un commentaire, et surtout, n’hésitez pas à la partager. Si vous avez besoin d’informations complémentaires sur le sujet, en dessous, dans la description, il y aura des liens, vous avez juste à regarder, cliquer, et moi, je vous dis bon courage pour vos travaux, et à plus tard, salut.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.