Comment poser un spot au plafond?

Pour en savoir plus sur la plomberie, j’ai écris pour vous un livre : le guide du tube cuivre

Lien pour obtenir le guide gratuit pour tout savoir sur les joints dans la plomberie

Faire un don permet de maintenir cette chaine en vie et permet également d’effectuer des recherches  indépendantes dans le bâtiment et l’énergie. En effet, tout est réinvestis pour produire de nouvelles vidéos (achat de matériaux et de produits) pour faire de nouvelles recherches, des essais, et test que je vous présente. Même un petit montant apporte sa pierre à l’édifice et sans cela, cette chaine serait vouée à mourir. Donc un grand merci pour votre soutien et pour vos dons. Je ne peux que vous encourager à continuer en cliquant sur les liens ci-dessous :

Soutenir par tipeee 

Soutenir par carte ou paypal

Soutenir par patreon

Soutenir par utip

Acheter mon livre

Acheter une séance de coaching privé

Salut, aujourd’hui, dans cette vidéo, je vais vous expliquer comment poser un spot au plafond. Rien de complique en sois, mais je peux vous donner quelques conseils pour éviter certaines  mauvaises surprises. Mais avant tout, pour ceux qui ne sont pas encore abonnés à ma chaine, n’hésitez pas à cliquer sur le bouton rouge pour vous abonner et être informé chaque fois qu’i y a une nouvelle vidéo. Concrètement pour poser un spot, la première étape avant de commencer à travailler est de couper le courant. Mais couper le courant ne signifie pas simplement baisser un disjoncteur, non, il faut couper le courant et s’assurer en vérifiant que le courant est bien coupé, pour être sure d’avoir coupé la bonne ligne, car si jamais je me suis trompé lors de mon repérage de lignes, je coupe le disjoncteur noté éclairage, mais en fait le petit logo était collé sur un disjoncteur d’une ligne prise, et là c’est la catastrophe… Donc il est important d’effectuer une vérification lorsqu’on a coupé une ligne. La façon la plus simple est de couper au disjoncteur général. Tout est coupé, pas de doute possible. Donc maintenant, pour poser mon spot, l’opération à réaliser va être de couper mon fil électrique, de le raccorder sur mon spot et de mettre une ampoule, mais il peut y avoir plusieurs situations différentes. Moi, dans la vidéo, je vais avoir des spots en 230Volts, car ils vont être montés sur un variateur de lumière, pour créer une ambiance tamisée. Premièrement, lorsqu’on achète un petit spot à encastrer, dans la boite, on trouve la carcasse métallique à intégrer dans le placo, et une douille de raccordement qui est fournie avec. Je conseille de faire attention au type de douilles qu’on installe, ici, il s’agit d’une douille de type GU5.3 (des petits picots sur l’ampoule), mais je vais préférer installer un modèle de douille différent, une douille de type GU10 (Deux tiges métallique à clipser dans les ergots de la douille). Et pour plusieurs raisons, dans  mes appartements, j’essaye toujours de mettre les mêmes types d’ampoules partout (j’aurais du GU10 sur mes spots encastrés mais aussi sur ma réglette plafonnière de salle de bain). C’est plus pratique car le jour ou je dois en changer une, j’évite potentiellement les aller retours au magasin pour trouver une ampoule spéciale. Seconde raison, je n’utilise les douilles type GU5.3 uniquement lorsque la tension est de 12 Volts, car je cherche à avoir des culots différents lorsque j’ai des tensions différentes, afin de ne pas risquer de me tromper. Alors, pour poser la carcasse du spot dans le placo, il y a des pattes avec ressorts qui viennent prendre appui sur le placo, très facile à poser. Cela dit il existe plusieurs types, des fixes, et d’autres qui sont orientables. Dans la mesure où je cherche à avoir un filet de lumière “tombant” du plafond, j’ai choisis des spots orientables. Autre point important, la petite bague de maintient de l’ampoule, il ne faudra pas la perdre, autrement, il sera impossible de faire tenir l’ampoule dans le cadre du spot. Maintenant, pour le raccordement, je vais d’abord couper mes fils électriques à une distance de 4 doigts, qui est la distance nécessaire pour pouvoir les travailler, puis je vais les dénuder, et les raccorder sur la douille. Je vais utiliser un domino à visses, et non un domino à griffes, car les fils de ma douille sont à âme souple, et ne tiendraient pas correctement dans un domino à griffes. Déjà je vais torsader mes âmes souples, et sur mon domino, je vais mettre tous les fils (souples et rigides du même coté) ce qui me permettra d’avoir un meilleur serrage, car j’aurais deux visses qui maintiennent deux fils ensemble. Une fois raccordés, il est important de contrôler le bon serrage des fils en tirant dessus pour s’assurer qu’il n’y en ai pas un qui risque de sortir du domino. Avant de faire ces opérations, je conseille de contrôler la propreté de ses mains pour ne pas risquer de faire des marques sur les peintures fraîches.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  carrelage cassé et astuce réparation

J’espère que cette vidéo vous aidera pour vos chantiers, si vous avez aimé, mettez un like, éventuellement un commentaire, et n’hésitez pas à vous abonner pour être informé de chaque nouvelle vidéo. Si il y a des informations que j’ai oublié, je met cela dans le pdf correspondant téléchargeable gratuitement qui se trouve juste en dessous de la vidéo, bon courage pour vos travaux, à plus tard.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.