Comment poser un éclairage décoratif au sol?

Pour en savoir plus sur la plomberie, j’ai écris pour vous un livre : le guide du tube cuivre

Lien pour obtenir le guide gratuit pour tout savoir sur les joints dans la plomberie

Faire un don permet de maintenir cette chaine en vie et permet également d’effectuer des recherches  indépendantes dans le bâtiment et l’énergie. En effet, tout est réinvestis pour produire de nouvelles vidéos (achat de matériaux et de produits) pour faire de nouvelles recherches, des essais, et test que je vous présente. Même un petit montant apporte sa pierre à l’édifice et sans cela, cette chaine serait vouée à mourir. Donc un grand merci pour votre soutien et pour vos dons. Je ne peux que vous encourager à continuer en cliquant sur les liens ci-dessous :

Soutenir par tipeee 

Soutenir par carte ou paypal

Soutenir par patreon

Soutenir par utip

Acheter mon livre

Acheter une séance de coaching privé

Salut, Aujourd’hui, je vais vous expliquer comment poser des spots encastrés dans le sol, comme dans la vidéo. Tout d’abord, pour ceux qui ne sont pas encore abonné à ma chaîne youtube, n’hésitez pas à cliquer sur le bouton rouge pour vous abonner et ainsi être informé chaque fois qu’il y a une nouvelle vidéo. Je tenais à aborder ce sujet, car pour la première fois, j’ai installé dans un de mes appartements, des petits spots encastrés dans le sol, le long des murs, et je suis très content du résultat car cela apporte un cachet supplémentaire à l’appartement, et je tenais à vous présenter ma solution car c’est un kit que j’ai acheté aux alentours de 39€, et j’apprécie l’effet visuel, et le coté qualitatif apporté. Alors dans ce sujet, je vais vous expliquer comment j’ai procédé, car j’ai rencontré quelques difficultés, surtout au niveau de la planification, dans la mesure ou j’ai dû le prévoir au tout début de ma rénovation. Car lorsque j’ai commencé ma rénovation, j’ai commencé par réaliser un plancher, sous ce plancher j’ai eu mes incorporations à prévoir, notamment pour la plomberie et l’électricité, et j’ai du prévoir ce système à ce moment, car j’ai du tirer mes gaines électriques pour le raccordement de ces spots. Et j’ai terminé la pose de ces petits spots la dernière semaine de ma rénovation car je les ai raccordé en même temps que la pose de mon parquet. Donc ce n’est pas un système très long à câbler, ni très compliqué à câbler, mais entre le moment où j’ai commencé et le moment où j’ai terminé, il s’est écoulé beaucoup de temps. Bon il est possible que certaines personnes qui regardent ce que j’ai fait disent que ce n’est pas qualitatif et que cela ne respecte pas les DTU, ou autre, et oui, cela sera vrai, mais dans ma solution, je ne voulais pas dépenser des centaines d’euros pour un petit système de quelques spots, je voulais un système qui ne coûte pas chère dans la mesure où j’essaye de faire des rénovations esthétiques tout en gardant un budget limité. Donc ce kit de spot est en fait un kit de spots acheté en magasin de bricolage, et ce système est destiné à l’éclairage des terrasses extérieures, il suffit de percer les planches et de glisser ces petits spots dans les trous et les raccorder sur le câble spécial étanche fournis et qui viens ensuite se raccorder sur le transformateur. Mais, dans ma situation, selon la disposition de mes spots au sol, le câble était trop court, donc j’ai du couper ce câble et faire moi même le raccordement avec d’autres fils électriques. Mais le système que j’avais acheté était classifié IP67, et à cause de mes raccordements, ce n’est aujourd’hui plus le cas. Concrètement, ce système de petits spots, comment sa marche? Nous avons une arrivée 220 Volts, de cette arrivée 220 Volts, on viens se raccorder sur un interrupteur, et de cet interrupteur, au lieu d’arriver classiquement à une lampe, on arrive au transformateur de tension du kit. On arrive donc en 220 Volts, et on repart de ce transformateur en 12 Volts jusque sur les petits spots qui sont câblés en montage parallèle. Et le 12 Volts est ce que l’on appel de la TBTS, très basse tension de sécurité, ce qui fait que si jamais le sol est mouillé car j’ai lavé, et que je viens toucher le petit spot, grâce au 12 Volts, je ne risque pas de m’électrocuter, et également parce que le transformateur est de classe 2.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  éclairage le va et vient, comment ça marche?

Alors voici maintenant le plan des incorporations que j’ai réalisé, je suis venu représenter sur ce plan des petits ronds qui correspondent à la position exacte finale de mes petits spots, et mettre des cotes de position par rapport à la distance avec les murs extérieurs de l’appartement. Ce qui m’a ensuite été utile lorsque j’ai positionné mes gaines électriques au sol, avant de réaliser mon plancher. Et désormais que le plancher est posé, je vais devoir le percer à la position des ronds sur le plan pour retrouver mes gaines électriques. Pour cela, j’ai donc retracé mes cotes, et dans la mesure où je peux me tromper, j’ai percé un pré trou, de petite taille, pour juste sentir en passant le doigt si je m’apprête à faire le trou final au bon endroit. Ces pré trous étant aux bons endroits, je vais venir faire des trous à la scie cloche et poser des boites électriques pour faire mes raccordements électriques. Une fois cette boite posée à l’endroit de chaque spot, je vais poser un domino sur lequel je pourrais à la fin raccorder mon petit spot. Dans ce système, j’ai également un petit transformateur qu’il faut que je positionne quelque part. J’ai donc choisis de le positionner entre l’interrupteur situé dans ma cloison et les câbles d’alimentation des spots qui partent dans le sol. Il n’allais pas tenir dans un boitier d’interrupteur, j’ai donc choisis de positionner une boite dans ma cloison en dessous, à l’emplacement du passage de ma gaine, que j’ai sectionnée pour venir y raccorder d’un coté le primaire 230Volts du transformateur et le secondaire 12 Volts de l’autre coté en direction des spots. Dans la mesure où les fils de mon transformateur ont des âmes souples, je ne vais pas utiliser de dominos à prise rapide, je vais utiliser des dominos à visses. Et une fois dénudés, les âmes souples sont composées de plein de petits brins que je vais devoir torsader. Une fois le raccordement effectué, je contrôle le serrage sur mon domino en tirant dessus. Je précise que je n’ai raccordé que la phase et le neutre et n’ai pas raccordé la terre, car le transformateur comporte le symbole d’un carré dans un autre carré, qui signifie appareil de classe 2, et on ne raccorde jamais les appareils de classe 2 à la terre. Je ne vais pas détailler ce point ici, cela serais trop long à expliquer, mais je vais refaire un point tout particulier sur ce sujet. Ce raccordement finis, j’arrive maintenant au moment où je dois poser mes petits spots. Sur mon OSB, j’ai une petite mousse protectrice car je vais poser mon parquet flottant. Dans cette première rangée de lames de parquet, j’ai effectué la découpe nécessaire pour passer mes petits spots dedans. Actuellement, le transformateur est déjà câblé, et maintenu en mode éteint, et vu que tout va se passer en même temps, la pose de ma première rangée de parquet et le raccordement des spots, et immédiatement après, j’irais appuyer sur l’interrupteur pour tester mon câblage et voir que le spot s’allume bien. Car si mon parquet est fini, et que j’ai un mauvais contact, je n’aurais que le petit trou du spot pour glisser mes doigts, sortir les fils et retravailler dessus. Et cela risque de ne pas être facile. Je cherche donc à éviter cette situation.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  LES AMÉLIORATIONS À FAIRE SUR LA CNC T8 DE GEARBEST

Dans les faits, poser ce système était assez simple, cependant la difficulté était de bien anticiper et de ne rien oublier, car le moindre oubli aurait conduis à un système qui ne fonctionne pas.

J’espère que vous avez apprécié cette description. Si vous avez aimé, n’hésitez pas à mettre un like, éventuellement un commentaire, et si j’ai oublié quelque chose, vous pouvez télécharger gratuitement le pdf correspondant qui sera remis à jour avec des schémas et images et autre. Bon courage pour vos travaux, et à plus tard.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.