Comment poser du carrelage étape 3 : les outils, la technique et la pose

Pour en savoir plus sur la plomberie, j’ai écris pour vous un livre : le guide du tube cuivre

Lien pour obtenir le guide gratuit pour tout savoir sur les joints dans la plomberie

Faire un don permet de maintenir cette chaine en vie et permet également d’effectuer des recherches  indépendantes dans le bâtiment et l’énergie. En effet, tout est réinvestis pour produire de nouvelles vidéos (achat de matériaux et de produits) pour faire de nouvelles recherches, des essais, et test que je vous présente. Même un petit montant apporte sa pierre à l’édifice et sans cela, cette chaine serait vouée à mourir. Donc un grand merci pour votre soutien et pour vos dons. Je ne peux que vous encourager à continuer en cliquant sur les liens ci-dessous :

Soutenir par tipeee 

Soutenir par carte ou paypal

Soutenir par patreon

Soutenir par utip

Acheter mon livre

Acheter une séance de coaching privé

Transcription texte comment poser du carrelage partie 3 : les outils, la technique, et la pose.

Alors, maintenant que ma colle est prête, je vais vous expliquer la différence entre la colle toute prête et la colle en poudre.  Déjà, avant tout, il y a un écart de prix, la colle en poudre coûtera moins chère.  Après, avec la colle en poudre, cela créera de la poussière lorsqu’on mélange, mais de la poussière, il y en aura, dans la mesure où il faudra faire des coupes de carrelage. Il faut savoir que dans la colle déjà prête, il y aura des adjuvants qui permettent de conserver cette colle, parfois, je trouve que l’odeur de ces colles est un peu particulière, et je n’aime pas trop travailler avec cela. Je préfère faire ma colle moi même. Maintenant, je vais vous parler des différents outils que je vais utiliser. Je vais utiliser des spatules crantées, j’en ai deux types, une avec des gros crans, l’autre avec des petits crans. Pour du carrelage, je vais utiliser une spatule avec des gros crans, car ils me permettront de faire plus de réglages. Par contre, j’aurais tendance à consommer plus de colle, devoir mettre une épaisseur plus importante. Oui, plus grosse épaisseur, donc on met plus de colle, mais on peut faire un meilleur réglage. Mais dans ma situation, c’est intéressant, car je suis sur un sol en osb bois, et les plaques d’osb bois peuvent avoir des petites déformations lorsqu’on passe de l’une à l’autre, la sur-épaisseur de colle me permettra de régler plus facilement. Donc grosse spatule pour le sol, et petite pour la faïence. Ensuite, pour poser mes carreaux de carrelage, je vais utiliser des croix en plastique; Il existe plusieurs modèles de croix, selon la largeur de joint que l’on souhaite. Il y aura des croix fines, et des croix larges. J’utilise les croix larges pour le sol car on peut être amené à tricher un peu parfois, alors qu’avec des petites croix, il sera beaucoup plus difficile de tricher. Donc j’utilise les petites croix pour la faïence. Sachez également que plus vous aurez des croix larges, plus vous aurez besoin de pâte à joint pour faire les joints de carrelage. Pour ce qui est de la coupe du carrelage je ne vais pas en parler dans cette vidéo, car aujourd’hui je ne vais faire que la pose des carreaux entiers seulement. Lorsque je ferais mes coupes de carrelage, j’aborderais le sujet. Pour poser sa colle, plusieurs technique, on peut soit mettre sa colle sur la surface, soit mettre sa colle sur les carreaux. Lorsque je travaille au sol, je pratique toujours le double encollage, ce qui fait que je met de la colle à la fois sur ma surface et à la fois sur mes carreaux. Ce qui est généralement conseillé, c’est de mettre sa colle sur la surface, de faire les crans sur la surface, puis mettre un peu de colle sur les carreaux, et faire ce que l’on appel un “beurrage” des carreaux. Le DTU dit qu’il faut faire un beurrage des carreaux à partir d’une dimension de 30 x 30 cm. Beurrer les carreaux, c’est mettre une fine pellicule de colle sur l’arrière de carreau. Personnellement, ce que je fait, je fais des crans à la fois sur mon sol et à la fois sur mes carreaux, et je croise les crans que j’ai fait. Je veux que les crans de mon sol et les crans de mes carreaux soient toujours perpendiculaires. Faites attention également sur le carrelage, on peut avoir un carrelage qui à des motifs, par exemple des petites striures dans un sens. Il faudra donc faire attention dans ce cas à choisir le sens des motifs du carrelage, et à bien faire attention à toujours mettre les motifs dans le même sens. Autrement, si les motifs ne sont pas respectés, cela ne sera pas très joli. Je commence maintenant à poser la colle. Si dans la colle, il y a des petites choses, des cailloux, graviers ou croûtes, il faut bien les enlever avant, sinon cela risque de gêner lors de la pose, en créant une sur-épaisseur, ce qui empêcherait le carreau de se poser correctement. Lorsque je met la colle sur le carreau, je m’arrange à avoir des bords de carreaux bien propre, et ne pas avoir de petits pattés qui se trouveraient en bord de carreaux, dans la mesure où si je les laisse, après, cela sèche, et ce patté se retrouve dans mon joint de carrelage, et je suis donc obligé de gratter au tourne visse dans mes joints de carrelage avant de pouvoir les faire. Autant le nettoyer dés le début pour éviter certains soucis. En posant le deuxième carreau, je vois qu’il y a d la colle qui ressort dans le joint, donc avec une croix, je vais venir immédiatement faire un passage le long du joint pour essuyer cela. J’ai perdu mon maillet, donc pour régler les carreaux, je vais utiliser un marteau et une cale en bois pour venir vibrer les carreaux les uns par rapport aux autres. Mais il est préférable d’avoir un maillet. Idem, pour les zones où je n’aurais pas de carrelage, donc la colle qui déborde, je l’élimine immédiatement, car une fois sec, cela sera plus compliquer à gratter. Autre point, lorsque je pose mes croix, je pourrais mettre une croix à la jonction de 4 carreaux, mais je préfère les mettre au dessus et en mettre 4, car cela me permet de récupérer facilement mes croix lorsque le carrelage est fini. Et dans certains cas, on peut se retrouver avec des crois qui débordent de la surface du carrelage (lorsqu’elles sont mise dans les joints) Cela pose problème lorsqu’il faut faire un joint, car la croix déborde et qu’il faut la faire sauter. Je préfère donc en mettre 4 et ne pas les laisser. Si vous avez aimé cette vidéo, mettez un like, éventuellement un commentaire, et surtout n’hésitez pas à vous abonner à ma chaîne pour être informé chaque fois qu’il y a une nouvelle vidéo. Bon courage pour vos travaux, à plus tard.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.