Comment faire une emboîture sur du cuivre?

Lien amazon pour pince à emboîture virax

Lien amazon pour pince à emboîture de marque autre

Lien amazon chalumeau

Pour en savoir plus sur la plomberie, j’ai écris pour vous un livre : le guide du tube cuivre

Lien pour obtenir le guide gratuit pour tout savoir sur les joints dans la plomberie

Faire un don permet de maintenir cette chaine en vie et permet également d’effectuer des recherches  indépendantes dans le bâtiment et l’énergie. En effet, tout est réinvestis pour produire de nouvelles vidéos (achat de matériaux et de produits) pour faire de nouvelles recherches, des essais, et test que je vous présente. Même un petit montant apporte sa pierre à l’édifice et sans cela, cette chaine serait vouée à mourir. Donc un grand merci pour votre soutien et pour vos dons. Je ne peux que vous encourager à continuer en cliquant sur les liens ci-dessous :

Soutenir par tipeee 

Soutenir par carte ou paypal

Soutenir par patreon

Soutenir par utip

Acheter mon livre

Acheter une séance de coaching privé

Comment réaliser une emboîture transcription texte :

Salut, dans cette vidéo, je vais vous expliquer comment réaliser une emboîture. Donc déjà, une emboîture, qu’est ce que c’est? Prenons la situation où nous avons deux tubes que l’on souhaite assembler. Donc plutôt que de mettre un manchon, on va venir écarter l’un des tube, pour pouvoir y faire pénétrer le second tube à l’intérieur et faire un cordon de soudure. Première étape, je prend un morceau de toile émeri, et je vais venir nettoyer la partie extérieur du tube. Si l’on regarde la partie intérieur du tube, on remarque qu’il y a un petit cran, une petite collerette qui est un résidu de la coupe du tube avec le coupe tubes. Cette petite collerette peut perturber et freiner légèrement le passage de l’eau, donc , avec l’ébavureur, je vais venir gratter l’intérieur de mon tube. Ce qui fait que maintenant, nous avons quelque chose de beaucoup plus lisse. Je vais faire pareil sur le second bout de tube, toujours avec l’ébavureur. Je vais choisir de faire mon emboîture sur le bout de tube le plus long, mais cela n’a aucune importance. Donc je vais passer un petit coup de toile émeri sur l’intérieur du tube le plus long, tube que l’on va écarter pour faire l’emboîture. Je vais caler mon tube dans une brique pour pouvoir être dans le champ de la caméra. Et maintenant, je vais recuire la partie du tube où je vais réaliser l’emboîture. Recuire est une opération qui consiste à chauffer le tube au chalumeau jusqu’à ce que le cuivre rougisse, cela à pour conséquences de le rendre souple et malléable. Je règle mon chalumeau, j’allume, puis écarte le briquet loin de ma zone de travail. Et maintenant, je vais venir recuire mon tube. Donc je chauffe celui ci, je vois apparaître une couleur rouge, ce qui signifie que le tube est recuis. Je ne chauffe pas plus, car autrement, le tube risquerait de percer. Maintenant que j’ai recuis mon tube, il va être beaucoup plus facile à travailler. Il sera beaucoup plus malléable. Mais avant de le travailler, je vais refroidir mon tube dans un sceau d’eau pour ne pas risquer de me brûler. Maintenant, je vais prendre ma pince à emboîture, il s’agit d’une pince avec un cône qui avance et recule. Je prend la mâchoire qui correspond au diamètre de mon tube, ici je suis sur du 18. Je visse donc la mâchoire de 18 sur la pince. Et lorsque je vais fermer ma pince, le cône va écarter la mâchoire de 18 qui aura pour effet d’écarter le tube. Je met la pince dans mon tube recuis, et je serre. Le tube s’écarte, j’ai réalisé une emboîture. Ce qui fait que dans cette emboîture, je peux glisser l’autre tube de diamètre 18. Maintenant, je reprend mon chalumeau, et je vais souder cette emboîture. Je prend une baguette de soudure, il s’agit de baguettes de brasure auto décapantes, mais je conseille de tout de même mettre du décapant dessus. Pour le décapant, je regarde la référence de mes baguettes, et choisis un décapant ayant une compatibilité avec la référence de mes baguettes. Avec ma baguette, je malaxe un peu la pâte du décapant, entre aujourd’hui, et la dernière fois, et je vais venir mettre du décapant sur mes tubes, dans la partie mâle et la partie femelle. J’essaye d’avoir une quantité de décapant uniforme partout de manière à avoir un cordon. Maintenant, j’allume mon chalumeau, le règle, puis je viens chauffer mon tube. Lorsqu’il est à température, je met ma brasure, et elle pénètre tout de suite. Je fait ce cordon tout au tour de mon tube, je charge toujours un peu plus en brasure histoire d’être sur d’en avoir bien mis partout. Je referme mon chalumeau, et ma soudure est faite. J’ai réalisé mon emboîture.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.