Comment faire un joint filasse?

Pour en savoir plus sur la plomberie, j’ai écris pour vous un livre : le guide du tube cuivre

Lien pour obtenir le guide gratuit pour tout savoir sur les joints dans la plomberie

Faire un don permet de maintenir cette chaine en vie et permet également d’effectuer des recherches  indépendantes dans le bâtiment et l’énergie. En effet, tout est réinvestis pour produire de nouvelles vidéos (achat de matériaux et de produits) pour faire de nouvelles recherches, des essais, et test que je vous présente. Même un petit montant apporte sa pierre à l’édifice et sans cela, cette chaine serait vouée à mourir. Donc un grand merci pour votre soutien et pour vos dons. Je ne peux que vous encourager à continuer en cliquant sur les liens ci-dessous :

Soutenir par tipeee 

Soutenir par carte ou paypal

Soutenir par patreon

Soutenir par utip

Acheter mon livre

Acheter une séance de coaching privé

Transcription texte comment réussir ses joints fillasse :

Salut,  aujourd’hui, je vais faire une vidéo où je vous montre comment faire un joint filasse. Pour faire un joint filasse, on utilise du fil de chanvre, et de la pâte à joint. C’est ce que l’on vient mettre sur les raccords de plomberie. On va donc faire un joint filasse pour mettre un raccord mâle dans un raccord femelle. Il sera en diamètre 20/27. Avant tout, il y a plusieurs types de raccords, il y a des raccords qui sur le filetage sont crantés, et d’autres raccords qui sont non crantés. Si le raccord mâle est non cranté, on va devoir lui faire des petits crans sur son filetage. Pour cela deux façons, soit avec la pince multiprise et on vient gratter sur le filetage. Soit avec une lame de scie à métaux, et on va effectuer la même opération. Mais personnellement je préfère utiliser la pince multiprise. Ensuite on va prendre de la filasse. Environ 30 centimètres pour un raccord de diamètre 20/27. Il y a maintenant un point important. Si on regarde le pas de visse, on verra que celui ci tourne dans un sens. Donc je vais venir mettre ma filasse dans le même sens que mon pas de visse. Ainsi, lorsque je serre mon raccord mâle dans le raccord femelle, la filasse étant mise dans le sens du serrage, celle ci va se comprimer et faire l’étanchéité. Alors que si j’avais mis ma filasse dans le sens inverse, lors du serrage, elle va se retirer, se mettre en boule, se desserrer, et potentiellement créer un point de fuite. Donc je pose ma filasse dans le sens du serrage, et je commence par poser le bord de ma filasse au bord du raccord, puis je l’enroule tout au tour pour finir au fond du raccord. Et lorsque je met ma filasse, je vais chercher à recouvrir complètement les crans du filetage. Éventuellement je coupe l’excédent de filasse, puis je viens maintenant serrer, comprimer ma filasse sur le raccord en tournant avec mes doigts. On vois qu’il y a de la filasse qui dépasse du raccord, et pourra créer de la saleté qui se trouvera dans l’installation de plomberie chauffage. Donc pour éliminer les fils qui dépassent, à l’aide d’un briquet, je vais le brûler afin d’avoir un raccord propre. Maintenant, je vais mettre de la pâte à joint au tour de cette filasse. Avec le doigt, toujours en tournant dans le sens du serrage, je vais écarter une petite couche de pâte à joint sur la fillasse. J’ai maintenant fait un joint filasse, il ne me reste plus qu’à le visser dans le raccord femelle. Une fois le raccord vissé, le joint filasse est terminé, je vais juste nettoyer un peu au tour du joint, car il peut y avoir un peu de pâte qui à débordé. Et si éventuellement il y a aussi un peu de filasse qui dépasse, je reprend le briquet pour brûler l’excédent. Et voila, notre raccord est fait.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.