Comment braser le cuivre?

Pour en savoir plus sur la plomberie, j’ai écris pour vous un livre : le guide du tube cuivre

Lien pour obtenir le guide gratuit pour tout savoir sur les joints dans la plomberie

Faire un don permet de maintenir cette chaine en vie et permet également d’effectuer des recherches  indépendantes dans le bâtiment et l’énergie. En effet, tout est réinvestis pour produire de nouvelles vidéos (achat de matériaux et de produits) pour faire de nouvelles recherches, des essais, et test que je vous présente. Même un petit montant apporte sa pierre à l’édifice et sans cela, cette chaine serait vouée à mourir. Donc un grand merci pour votre soutien et pour vos dons. Je ne peux que vous encourager à continuer en cliquant sur les liens ci-dessous :

Soutenir par tipeee 

Soutenir par carte ou paypal

Soutenir par patreon

Soutenir par utip

Acheter mon livre

Acheter une séance de coaching privé

Comment braser le cuivre transcription texte :

Salut, Aujourd’hui, dans cette vidéo, je vais vous montrer comment braser le cuivre. Déjà, j’ai réglé mon chalumeau, et donc maintenant, je vais souder ces deux pièces en cuivre. Mais juste avant de les braser, je vais devoir les préparer un peu. En effet, mon tube n’est pas ébavuré, ce n’est pas nettoyé, donc, je vais prendre un petit bout de toile émeri. Sur mon tube, j’ai déjà retiré la collerette à l’intérieur du tube due au coupe tube. Donc je vais venir nettoyer l’extérieur du tube, pour avoir un cuivre dépourvu de toute oxydation. Pour l’autre partie du tube, on voie qu’il y a la petite collerette à l’intérieur qui peut freiner le passage de l’eau. Cette petite collerette, à l’aide de l’ébavureur de tube, je vais venir la gratter. Puis je répète l’opération de nettoyage du tube à la toile émeri, pour le tube, et pour l’intérieur des coudes femelles. Et donc la pièce que je vais réaliser sera composée d’un petit bout de tube, et de deux coudes qui doivent être dans le même axe, bien aligné. Maintenant, je prend mon décapant, malgré le fait que les baguettes de soudure soient normalement auto-décapantes. Mais je préfère tout de même remettre du décapant, je trouve que cela va mieux. Références des baguettes : RH 5246 de chez Castolin, et pour le décapant, il suffit de choisir celui qui correspond à la référence des baguettes. Je trempe ma baguette de soudure, et je répartis l’excédent de décapant contenu sur la baguette  dans la partie femelle de mon coude. Puis j’en reprend un peu pour en répartir à l’extérieur de mon tube, partie mâle. De manière à avoir un cordon de décapant réparti de manière uniforme, je tourne les pièces assemblées l’une dans l’autre, ce qui répartis mieux le décapant. Je positionne mes coudes dans l’angle que je souhaite qu’il aient pour réaliser ma pièce. Je pose ma pièce sur une brique en terre cuite, car c’est un support qui ne risque pas de brûler. Je vais maintenant pouvoir commencer à souder. Je prend le briquet, j’ouvre l’acétylène, un petit peut, j’ouvre ensuite l’oxygène, vraiment très peux, puis j’allume avec le briquet. Puis je vais régler le dard de mon chalumeau. Le briquet, je l’éloigne du poste de travail, j’écarte également le pot de décapant en plastique. Puis je chauffe ma pièce en cuivre pour venir ensuite faire mon cordon de soudure. Donc je chauffe le cuivre, puis je vais voir le métal rougir. Mais je ne vais pas le faire trop rougir non plus car j’aurais un risque de percer le métal. Le métal d’apport commence à fondre et pénètre entre les deux pièces de cuivre, puis, je viens faire un cordon de soudure tout au tour de la pièce. Maintenant, je vais faire ma 2 éme soudure, Je remet un peu de décapant sur ma baguette de métal d’apport, puis je rallume le chalumeau pour recommencer. Acétylène, oxygène, puis j’allume, et règle encore le chalumeau. Il faut d’abord chauffer suffisamment le métal avant d’approcher le métal, ainsi, le métal pénètre et se répartis tout seul par phénomène de capillarité. Je fais tout le tour de ma pièce, , et je viens donc  de réaliser deux brasures. A plus tard, salut.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.