COMBUSTION, PCI, PCS ET BRÛLEUR

Le brûleur est ce qui permet de produire la combustion dans notre chaudière. Ici, nous allons voir le principe de la combustion, et définir la différence entre LE PCI et LE PCS. ……………………………………………………………………………………………….

Voici le lien pour vous procurer le livre : https://www.jeremyrenove.com/le-guide-du-tube-cuivre/

Lien du bonus à télécharger : mettre le lien

Bonus les joints dans la plomberie et le chauffage : mettre le lien

Le bruleur Fioul : https://www.amazon.fr/Br%C3%BBleur-fioul-Cuenod-20-30kw-gicleur/dp/B01LWMQTNR/ref=sr_1_6?ie=UTF8&qid=1542101386&sr=8-6&keywords=bruleur+fioul&_encoding=UTF8&tag=jeremy23inves-21&linkCode=ur2&linkId=00f6e6db27450a31fbfb44533f962e58&camp=1642&creative=6746

Lien pour obtenir le guide gratuit sur les joints de plomberie : https://www.jeremyrenove.com/merci-voici-voici-votre-bonus-sur-les-joints-de-plomberie/

Pour acheter mon livre Le guide du tube cuivre en version ebook : https://www.jeremyrenove.com/le-guide-du-tube-cuivre/

*********************************************

Pour soutenir la chaine : https://www.jeremyrenove.com/soutenir-la-chaine/

Pour une aide personnalisée : https://www.jeremyrenove.com/pour-une-seance-de-coaching-prive-cest-ici/

Pour acheter mon livre en version ebook : https://www.jeremyrenove.com/le-guide-du-tube-cuivre/

 

Réarmement, et bien voila, on arrive a faire marcher un brûleur.

Le bruleur fioul, déjà cela pue. Le fioul, il faut savoir que ce n’est rien d’autre que du diesel qui est d’un peu moins bonne qualité, et franchement de nos jours, brûler du diesel pour se chauffer, on a des solutions bien meilleurs. Alors, pourquoi parler du brûleur fioul ? Quand on veux comprendre comment fonctionne un brûleur, quelque soit le combustible, parce qu’on peut avoir 3 types de combustibles, liquide, solide ou gazeux. Bien liquide, le fioul, gazeux, le propane ou le gaz de ville et solide, chaudière bois a granulé, par exemple. Et ce qu’il faut savoir, c’est qu’étudier le brûleur fioul, c’est une très bonne base pour apprendre le fonctionnement d’un brûleur, et puis, en fonction de cela, une fois qu’on sait comment il fonctionne, on peut très bien passer d’une technologie de brûleur a une autre. Donc on va étudier le brûleur fioul. Alors déjà, de manière plus générale, un brûleur qu’est ce que c’est ? Un brûleur c’est un appareil qui va faire un mélange entre un combustible et un comburant. Ce combustible peut avoir 3 formes, cela peut être un combustible solide, liquide, ou gazeux. Et donc cette combustion, elle doit être maîtrisée, pour plusieurs raisons, première raison, raison de sécurité. Lorsqu’il n’y a pas assez d’oxygène qui arrive pour la combustion, bien on a une combustion incomplète et donc on a production de monoxyde de carbone, le fameux CO, celui qui nous fait tomber dans les vapes et qui peut aussi nous tuer si cela est a forte dose. Puis la deuxième raison, c’est contrôler la combustion pour des raisons d’économies d’énergie, car si on brûle trop de combustible par rapport a ce qu’on a besoin, bien le combustible, on l’achète et donc c’est directement lié a notre porte feuille. Donc le rôle du brûleur est de mélanger dans les bonnes proportions l’oxygène de l’air et le combustible et les mélanger de manière a ce que la combustion se fasse de manière intime. C’est-à-dire que si on a tout l’oxygène de l’air d’un coté et tout le combustible de l’autre coté, on allume au milieu, il va se produire une combustion au milieu, mais cela ne va pas très bien brûler sur les cotés car comburant et combustibles ne sont pas bien mélangés. Si le mélange n’est pas bon, la combustion n’est pas bonne. C’est comme quand tu fais des crêpes, tu mélange bien pour pas qu’il n’y aie de grumeaux, bien là, tes grumeaux, c’est des imbrûlés. Et les imbrûlés vont te faire des résidus de combustion qui vont encrasser ta chaudières. Cela va être de la suie, du goudron, plein de trucs sales dont on ne veut pas et qui pollue.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  Une chaussure de sécurité confortable SPARCO RACING EVO S3

Donc voici une équation de combustion avec du fioul, formule chimique du fioul parfait, parce que bien sur, on a aussi des impuretés, du soufre et autres particules qui entrent en jeux. Pareil pour l’oxygène de l’air, dans l’air on a 21% d’oxygène, après, il y a 78% d’azote et il y a aussi des gaz rares, voila. Donc là, on est sur une combustion parfaire, donc on mélange du fioul, C21H44, avec de l’oxygène O2. Et cela nous donne du CO2 et de l’H2O. Alors, C21H44 qui va brûler avec 32 molécules de dioxygène et qui vont donner 21 molécules de CO2 et 11 Molécules de H2O. Le gaz, c’est exactement pareil, c’est CH4 + O2, donne du CO2 et de l’H2O dans d’autres proportions. C’est les quantités qu’il nous faut pour avoir une combustion parfaite. Dans l’idéal, c’est ce qui nous faudrait. Maintenant, dans la réalité, ce n’est pas tout a fait ce qu’on veux, car si jamais il manque de l’oxygène pour ce type de combustion, bien on a une combustion qui est incomplète que l’on appelle combustion réductrice. Et on en veut pas car si on a sa, dans les produits de la combustion, au lieu d’avoir du CO2, on aura du CO. Donc la combustion parfaite, que l’on appelle combustion stœchiométrique, Celui là, si tu arrive à le placer au prochain repas de famille, respect. C’est ce vers quoi on veut aller, mais il ne faut pas qu’on y soie car imaginons, on a notre brûleur qui tourne avec une combustion parfaire, on ouvre la porte de la chaufferie, en ouvrant la porte, cela fait un petit appel d’air, cela perturbe la combustion, elle sera du coup incomplète. Donc il faut toujours qu’on aie une petite marge de sécurité d’environ 20 a 30% d’excès d’air. Donc notre brûleur, il va absorber un combustible, et il va transformer cette énergie en une flamme. Et donc forcément, comme dans tout système, il y a des pertes. Et vu qu’on a des pertes, on a un rendement. C’est-à-dire qu’on va avoir une puissance absorbée et une puissance transmise. Et par exemple, un rendement de 97%, cela signifie que sur 100% de puissance absorbée, bien on a 97% de puissance transmise. Et il n’y a qu’un seul cas ou on va avoir des rendements supérieurs à 100%. Enfin supérieur, entre guillemets. C’est lorsqu’on a des chaudières a condensation, et sa, j’ai déjà fait une vidéo sur le sujet, donc je vous invite a aller la voir. Donc ce qui se passe, c’est que notre combustible que le brûleur va recevoir, il a un pouvoir calorifique. Et on parle de pouvoir calorifique inférieur et pouvoir calorifique supérieur. Et donc le pouvoir calorifique inférieur, c’est lorsqu’on brûle 1 kilogramme de combustible, c’est la quantité de combustible que l’on va pouvoir récupérer. Et le PCS, c’est lorsqu’on brule 1 kilogramme de combustible, la quantité d’énergie que l’on va pouvoir récupérer, plus, on vient de le voir, notre combustion, elle produit de la vapeur d’eau. Donc le PCI, c’est la quantité d’énergie que l’on peut récupérer sur les fumées sèches, et le PCS, Pouvoir calorifique Supérieur, c’est la quantité d’énergie que l’on peut récupérer sur les fumées sèches, plus, sur la vapeur d’eau qui s’échappe dans les fumées. Et en fait, lorsqu’on a des rendement qui sont supérieurs a 100%, et bien c’est parce que sur une chaudière a condensation, on calcule le rendement sur ce même PCI, alors que cela devrait être calculé sur PCS. Parce que avoir un rendement supérieur a 100%, je veux dire un rendement réel, cela serait génial, je veux dire c’est le principe de l’énergie infinie. Donc en gros, ce brûleur, comment cela va se composer, on va avoir une partie électrique avec un ventilateur chargé d’amener l’air frais, on va également trouver un transformateur avec des électrodes qui vont se charger de faire l’allumage, et on trouvera également un système d’acheminement du combustible, donc ici, une pompe a fioul avec une électrovanne. Puis on trouvera la partie qui rentre dans le corps de chauffe, et il y aura des parties qui se règlent pour affiner la combustion, la forme de la flamme. Mais pour cette vidéo, cela sera suffisant, on va procéder a l’ouverture dans la vidéo prochaine, en tout cas je vous remercie d’avoir suivi jusqu’au bout, cela fait plaisir de voir qu’il y en a qui suivent. Si vous voulez plus d’informations, en dessous dans la description, il y aura un lien avec un PDF qui récapitule les informations. Je vous souhaite bon courage pour vos projets, et je vous dis à plus tard.

Partager l'article
 
 
 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.