Cintrer un tube cuivre avec du sable

Pour en savoir plus sur la plomberie, j’ai écris pour vous un livre : le guide du tube cuivre

Lien pour obtenir le guide gratuit pour tout savoir sur les joints dans la plomberie

Faire un don permet de maintenir cette chaine en vie et permet également d’effectuer des recherches  indépendantes dans le bâtiment et l’énergie. En effet, tout est réinvestis pour produire de nouvelles vidéos (achat de matériaux et de produits) pour faire de nouvelles recherches, des essais, et test que je vous présente. Même un petit montant apporte sa pierre à l’édifice et sans cela, cette chaine serait vouée à mourir. Donc un grand merci pour votre soutien et pour vos dons. Je ne peux que vous encourager à continuer en cliquant sur les liens ci-dessous :

Soutenir par tipeee 

Soutenir par carte ou paypal

Soutenir par patreon

Soutenir par utip

Acheter mon livre

Acheter une séance de coaching privé

Transcription texte cintrer un tube cuivre avec du sable.

Salut, aujourd’hui, on va faire un cintrage avec du sable. Alors le cintrage au sable est une technique qui est employée lorsqu’on n’a pas de pinces à cintrer, et aussi lorsqu’on veut faire des cintrages concentriques. Donc un cintrage concentrique, c’est lorsque je vais avoir un tube qui va se couder, et je veux que le deuxième tube aie exactement la même distance en tout point du tube précédent lors du cintrage. On aura donc notre rayon de cintrage pour le premier tube, le rayon R1, et le rayon de cintrage R2 qui sera le rayon du deuxième tube.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  Joint caoutchouc vs joint fibre, le test, et 1000 abonnés

Classiquement, les rayons de cintrage pour un tube intérieur, c’est 3 fois le diamètre du tube, et pour le diamètre extérieur, c’est 5 fois le diamètre. Donc prenons en exemple un tube cuivre écroui de diamètre 16mm. Ce qui fait que mes rayons de cintrage seront pour un tube intérieur 48mm (3 x 16 ) et un rayon de 80mm pour le tube extérieur ( 5 x 16 ).

Déjà, pour mettre du sable dans notre tube, il faut le boucher. Et pour le boucher, je vais le pincer à l’étau d’un coté. Le tube pincé, je vais pouvoir le remplir de sable. Pour le sable, il est préférable d’avoir un sable le plus fin possible. Je remplis mon tube de sable fin, et ensuite, je vais tasser mon tube, car je ne veux pas qu’il y aie des endroits avec des petits trous, car si il y a un petit manque de sable, le tube risque de s’aplatir et s’écraser un peu.

Donc je vais prendre le manche de mon marteau à garnir et je vais taper sur mon tube. J’ai remis du sable et ai tassé encore, ce qui laisse un trou d’environ 2 centimètres sur la fin, ce qui est parfait car dans ce petit espace, je vais pouvoir introduire une boule de chiffon qui va boucher la seconde extrémité de mon tube.

Avec mon chiffon je vais faire une bonne boulle car je ne veux pas que cela risque de sortir lors de mon cintrage. Je serre ensuite mon tube dans l’étau. Maintenant il faut qu je trace ma cote. Normalement il faut utiliser une craie de Briançon, c’est une craie blanche qui résiste à la chaleur et permet de voir toujours son trait lorsqu’on chauffe. Mais je n’en ai pas, donc je vais utiliser un crayon de papier.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  PLOMBERIE SANS SOUDURES, LES RACCORDS GRIPP

Donc je trace l’axe de ma cote. Ensuite, je prend mon rayon de cintrage. Ici, 48mm. Je vais tracer mon rayon de cintrage sur mon tube avant mon trait de cote. Et cette cote, 48mm, je la divise par 2 et tracer la valeur de l’autre coté de mon trait d’axe. Donc je trace 24mm après mon trait d’axe.

Donc maintenant, j’ai trois traits, j’ai ma cote qui est au milieu, mon début de chauffe d’un coté, et ma fin de chauffe de l’autre coté. Et maintenant, je vais chauffer au chalumeau. Et donc lorsque je vais chauffer au chalumeau, je vais surtout me concentrer sur le début de chauffe et la fin de chauffe, et chauffer ces deux zones en priorité, car le milieu va suivre naturellement. Et cela va venir tout seul en procédant ainsi. Et voila, j’ai réalisé un coude à 90°.

Chose importante, je vais le laisser refroidir à température ambiante, car si je le refroidis dans l’eau, le sable va se coller dans le tube. Et je n’ai pas du tout envie.

Donc là, je viens de réaliser un coude à 3 fois le diamètre, maintenant, je pourrais reprendre une barre de 16mm et refaire un autre coude à 5 fois le diamètre qui vienne et suive parfaitement la courbe du premier coude.

Voila, j’espère que cette petite vidéo sur le cintrage du tube cuivre vous aura plu, je vous souhaite bon courage pour vos travaux, à plus tard, salut.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.