LE NIVEAU LASER VERT 12 LIGNES AUTOMATIQUES FUKUDA A CHANGE MA VIE!!!!!

Laser vert 12 Lignes FUKUDA (parfois en rupture ): https://amzn.to/39HlWrE​
Laser vert 12 Lignes FUKUDA (plus cher mais dispo) : https://amzn.to/33b2z98​
Laser vert 16 Lignes FUKUDA avec télécomande et verouillage de l’autolevelling : https://amzn.to/2RmfYG1​

Canne trépied Stanley : https://amzn.to/2R9Oy5S​
Laser autre avec blocage de la ligne : https://amzn.to/35iCh7o​
Laser similaire premier prix : https://amzn.to/33cE0Zl

Transcription texte de la vidéo : Aujourd’hui, une vidéo outillage où je vais te présenter ceci, qui est mon laser, 12 lignes, vertes, avec nivellement automatique, et c’est un outil absolument génial, que j’adorre et dont je ne peux plus me passer et dans la mesure où j’ai eu beaucoup de personnes qui m’ont demandées de faire un retour par rapport à mon utilisation de ce laser, bien j’ai décidé de lui consacrer une vidéo. Donc nous allons regarder comment il fonctionne. Alors déjà, commençons par casser quelques préjugés, récemment, j’ai eu une conversation avec des entrepreneurs du bâtiment, et nous n’étions pas du tout d’accord sur le laser, moi j’adore cet outil, et j’étais face à des personnes qui me disaient qu’elles n’aimaient pas du tout. Mais en fait, nous ne parlions pas de la même technologie de laser. C’est-à-dire qu’on a les anciens lasers, et qu’on a aussi la génération actuelle de laser. Alors, les anciens lasers, qu’est-ce que c’est? En fait, le principe, on a une diode laser qui pointe vers le haut, puis on a un miroir à 45 degrés, qui est monté sur un moteur, et le moteur fait tourner ce miroir. Et vu que ce miroir tourne vite, en fait, on a un point qui tourne et qui fait 360 degrés. Et vu qu’il tourne suffisamment vite, l’œil humain voie une ligne. Ca, c’est de la merde, et on ne voie rien! Le laser que j’ai, c’est une technologie qui est complètement différente, et nous allons passer sur le tableau pour comprendre un peu comment cela fonctionne. Voila, donc ancienne technologie, une diode laser, souvent de couleur rouge, et qui pointe sur un miroir monté sur un moteur. Ici, ce qu’on a, la technologie est différente, on a une diode laser qui va pointer non pas vers un miroir, mais vers un cône circulaire. Non pas un triangle, mais bien un cône circulaire. Et donc notre diode laser, en pointant sur ce cône circulaire, on va avoir une ligne qui va partir dans tous les sens à 360 degrés. Donc ça, c’est une première chose, une ligne qui est fixe, et non un point qui bouge. Et seconde chose, on est sur un trait qui est de couleur verte. Et en fait, avec la lumière du jour un trait vert se verra beaucoup mieux qu’un trait rouge. Donc on va positionner son laser dans un coin, on va avoir un éclairage qui vient de l’extérieur et que l’on ne contrôle pas forcément parce qu’on est sur un chantier. On a pas de rideaux, machin. Et on peut se retrouver à l’autre bout du local et on va voir son trait de laser, niquel. Là où avec l’ancienne technologie on ne verra rien.
Donc déjà, là, avec ces deux points, on a une grosse différence entre l’ancienne technologie et la nouvelle technologie. Donc la couleur du faisceau et la manière dont il est projeté. Et ensuite, sur la nouvelle technologie, autre point, nous avons le nivellement automatique. C’est-à-dire que sur l’ancienne technologie, on avait sur le trépied une petite bulle ronde, un niveau circulaire, et il fallait positionner de manière exacte la petite bulle bien au centre pour que le laser soit de niveau. Là, avec le nouveau laser, ce n’est pas ça. Ici, avec cette technologie, on a le principe de nivellement automatique. Si je le bouge, on peut voir que la ligne oscille pour finir par se stabiliser de manière totalement horizontale. Et ensuite, selon ce principe, on peut ajouter d’autres lignes qui seront des verticalités.
Alors déjà, ce laser, lorsque je l’ai acheté, j’ai beaucoup étudié mon choix, et je me suis arrété sur ce produit pour plusieurs raisons, et je vais maintenant expliquer ces raisons. Déjà, il a 12 lignes. Donc l’horizontale, ce qui est très pratique. Maintenant, il est également pratique d’avoir une verticalité aussi pour d’autres situations. Et j’ai encore une autre verticalité, ce qui permet d’avoir une croix verticale, ce qui peut être très pratique pour certaines situations. En choisissant ce produit, ce que je ne voulais pas. Je ne voulais pas d’un machin qui coute 500 ou 600€ de la marque bidule truc. Là, on est sur un laser que j’ai payé 120€. Et c’est quelque chose qui convient tout à fait à mon budjet. Je ne voulais pas d’un laser où oh tu as l’application, c’est cool, tu le commande avec ton Smartphone, machin, non. Bien que cela puisse être très pratique de pouvoir commander son laser avec le smartphone, sauf que, dans 5 ans, y aura-il la mise a jour dans 5 ans pour pouvoir fonctionner avec le smartphone? Je ne sais pas. Est-ce que les 400€ ou 500€ de plus par rapport à ce modèle là sont justifié par le fait de pouvoir commander son laser par le Smartphone un truc qui sera obsolète dans peut être 5 ans? Je ne sais pas, et selon moi, c’est un très très gros écart de prix pour une fonction dont on peut se passer selon moi. Ensuite, toujours par rapport à ce laser, par rapport à ce qui est du viellissement de ce produit, je me dis que dans 5 ans, dans 10 ans, j’ai toujours envie de l’utiliser, et par rapport à cela, j’ai choisis ce laser en particulier, parce qu’on a la batterie qui peut être retirée. Elle peut être remplacée par un autre modèle de batterie. Et en fait, on peut voir que le compartiment batterie est plus grand que la batterie elle même. Parce que cette batterie peut être remplacée par 4 piles AA de 1.5 Volts. Et cela, je trouvais que c’était quelque chose de très intéressant. Est-ce que cette marque, Fukuda produira toujours des lasers dans 5 ou 10 ans? Je ne sais pas. Mais moi, si mon laser fonctionne toujours mais que la batterie est morte, avec cet accessoire, je pourrais toujours continuer de l’utiliser. Et pour choisir entre ce laser ci et un autre modèle, c’est vraiment cet accessoire qui m’a poussé à choisir celui-ci. Pour ce qui est des accessoires, ce laser est vendu avec son petit trépied, donc on peut le poser quelque part et ajuster la position du pied. Le laser lui-même, il a un système de nivellement automatique jusqu’à 3 degrés. Et si nous dépassons les 3 degrés, il se met a biper car c’est trop et il ne peut pas corriger un tel écart. Et donc par rapport à cela, on peut poser son laser sur quelque chose de pas très droit, et du coup, ce petit trépied est assez pratique pour pouvoir corriger la planéité du support. Sur le trépied, on a une petite bulle qui permet de le mettre de niveau. Sur le trépied, nous avons un filetage, il est identique à celui des appareils photos. C’est-à-dire que si je prend un trépied d’appareil photo, bien je peux le monter directement sur mon laser. Et en plus, ce laser, il possède les deux types de filetage. Il a le petit comme pour les appareils photos, mais aussi le gros. C’est-à-dire que si on a un trépied de chantier. Donc typiquement, si on a le laser d’ancienne génération, on peut réutiliser le gros trépied avec son gros filetage, on peut le réutiliser. Egalement, pour le support, en dessous, on retrouve encore ce gros filetage, ce qui fait qu’on peut le monter directement sur un trépied sans devoir tout démonter si jamais on le souhaite. Encore au niveau des accessoires, on trouve le chargeur. Il permet de se brancher sur les prises américaines, et on trouve aussi le petit adaptateur pour se brancher sur les prises européennes. Ce chargeur, une petite remarque. Je ne l’utiliserais jamais avec la prise américaine, et ce qui me dérange, c’est lorsque je le branche sur une prise. Lorsque je le retire, le petit adaptateur reste dans la prise. C’est un petit peu embêtant, mais ce n’est pas grand-chose non plus, je pense corriger cela en faisant juste un petit point de super glue pour ne plus avoir ce problème. Je dis cela, c’est vraiment histoire d’être critique par rapport au produit et parler aussi bien des avantages que des inconvénients de ce produit. Ensuite pour ce qui est du stockage, nous avons la petite housse, ce qui est très pratique.
Maintenant, nous allons regarder un peu comment fonctionne ce laser. C’est vraiment très très simple à utiliser. On lui met sa batterie dans son compartiment. Le laser possède des petits caoutchouc gripp qui font qu’il tiens bien en main. Ensuite, on a le gros bouton, on le pousse, le laser s’allume, il se règle de manière automatique. Et ensuite, nous avons deux autres boutons. Il va y avoir un premier bouton avec écrit laser. Donc c’est pour choisir le nombre de ligne que l’on souhaite. J’appuie dessus, il m’affiche une autre ligne. J’appuie encore, il m’en met deux. Et j’appuie encore et il me met les 3 lignes. Puis à coté, il y a un bouton qui va permettre de choisir le niveau d’intensité. Ce petit bouton va permettre de mettre une petite sur intensité à la diode du laser. C’est-à-dire que si on est sur une journée de grand soleil, on peut augmenter un petit peu l’intensité et avoir une ligne un peu plus forte. Du coup, biensur, on va consommer un peu plus de batterie.
Alors, pour ce qui est de la batterie, ce n’est pas un outil que l’on va laisser allumé du matin jusqu’au soir non plus. Mais, j’ai remarqué que lorsqu’on l’allume, on a à peu prés 6 h d’autonomie avec la batterie, ce qui est très correct, on fait sa journée de travail sans problème. Puis après on lui retire sa batterie et on la recharge. La petite bulle de niveau, on la retrouve également sur le laser si besoin, si jamais on l’utilise sans le petit pied. Egalement, si le laser sur son pied est bien positionné, il n’est pas nécessaire de retirer le laser du pied pour lui retirer sa batterie. La batterie peut être retirée malgré que le laser soit sur son pied. Cela a l’avantage de ne pas devoir modifier tous ses réglages.
Egalement, nous sommes sur un produit relativement résistant dans le sens où, moi, dans mon utilisation, en faisant du chantier, je l’ai fait tomber d’une hauteur de 2 métres 92. J’avais une canne, il était positionné à 2.92m pour faire un faux plafond, je met un coup de rail dans la canne, je vois le laser tomber, j’ai crus que c’était fini pour lui, mais en fait, non, intacte, même pour ce qui était du nivellement automatique, il n’était pas du tout déréglé, rien.
Maintenant, là où c’est vraiment génial, c’est au niveau de l’utilisation, je l’ai utilisé absolument pour tout. Que ce soit pour poser du collier de plomberie, que ce soit pour poser du plot béton, que ce soit pour poser un plancher, pour poser des fenêtres, pour poser un faux plafond, une cloison, du carrelage, tout! C’est génial. Là où je l’ai utilisé et qu’il s’est montré vraiment très pratique, c’est en extérieur. C’est-à-dire que pour mon appartement au rez de chaussée, j’avais des problèmes d’infiltration d’eau. Donc en extérieur, devant mon appartement, j’ai décaissé la terre pour poser un film DELTA MS avec une pente et un drain pour récupérer les eaux de pluies et éviter que l’eau puisse rentrer en intérieur. Donc j’ai posé ce laser en extérieur, et au fur a mesure que je creusais, je mesurais si ma pente était bonne. Lorsqu’on est sur une grande surface et que l’on veut faire une pente, bien, du coups, positionner cette ligne totalement horizontale, il me suffisait de venir avec le mètre pour contrôler si j’avais suffisamment creusé et si la pente était bonne. Ainsi j’ai pu avoir ma bonne pente et positionner mon Delta MS exactement comme je souhaitais. Et malgré le fait que j’étais en extérieur et que j’étais parfois assez loin du laser pour mesurer, cela s’est très bien passé, et cela c’est révélé être un outil très utile pour cette situation.
Une autre situation où j’ai trouvé ce laser extrêmement utile, c’est lorsque j’ai fait des plots béton pour le plancher bois de mon appartement. J’avais le laser avec la ligne horizontale, et pour contrôler le plot béton à un coin, contrôler le plot béton a l’autre coin et pour qu’ils soient exactement à la même hauteur, j’avais la ligne du laser, je mettais le mètre sur le plot béton, et j’avais le faisceau du laser qui s’affichait sur la graduation du mètre et je pouvais voir directement si je devais ajouter ou retirer rien qu’un millimètre de béton sur mon plot. Le laser a une portée de 25 mètres, donc autant dire que 25 mètres, on peut déjà faire beaucoup de choses. Et 25 mètres, c’est pas 25 mètres on a un trait dégelasse tout large et pas lisible. Non, on a quelque chose de précis. Ce laser, je l’ai utilisé pour poser des fenêtres en rénovation, et tout le monde sait qu’en rénovation, rien n’est droit. Et donc on part de quelque chose où rien n’est droit et il faut arriver à quelque chose où tout est de niveau. Et la première chose qu’on pose de niveau sur un chantier de rénovation, c’est les fenêtres. Et poser des fenêtres où rien n’est droit, même les appuis étaient pourris, j’ai du les casser et les refaire après avoir posé les fenêtres. C’est-à-dire que je n’avais vraiment aucune base. Et donc utiliser ce laser et lui mettre la ligne horizontale m’a permis d’avoir mes deux fenêtres positionnées exactement pareil par rapport à la ligne de ce laser car je voyais le faisceau du laser qui tapait dans l’une et qui tapait dans l’autre au même point. Donc je savais qu’elles étaient alignées exactement pareil.
Ce laser, je l’ai utilisé pour faire un plancher. Autant dire que là, c’était d’une précision extrême. Je marchais sur les planches, et je voyais le faisceau se déplacer et aller taper dans une planche plus loin. Après avoir fait un plancher, ce laser, je l’ai utilisé pour faire un plafond. C’est-à-dire que normalement, on a un sol qui est droit également. Pui ensuite, on vient, on pose ses cloisons et on pose ses montants. Et donc on mesure entre le sol et le plafond pour connaitre la dimension du montant qu’il nous faut. Et parfois, en prenant ces mesures, on a un petit écart de plus ou moins 5 millimètres de variation entre un point et un autre. C’est normal. Là, lorsque j’ai fait mes cloisons, lorsque j’ai fait mon doublage, j’ai coupé tous mes montants exactement à la même distance. Au millimètre prés. Cela apporte une précision, c’est impressionnant. Oui, car autrement, pour faire un plancher, pour faire un plafond, comment fait on? On prend un niveau de 2m, on le pose, on trace, puis on le décale, et on trace a nouveau un trait et on fait comme cela tout le tour de la pièce. Sauf qu’on est sur l’œil humain qui regarde une bulle, et il peut y avoir un petit écart insignifiant. Sauf que cet écart insignifiant, on se base ensuite dessus pour tracer le trait suivant. Et cela a pour conséquence que parfois, on termine la pièce, et lorsque les trait se rejoignent, on se retrouve avec un écart de 2 centimètres. Et donc il faut tout recommencer. Là, avec le laser, tu le mets sur ON, et tu as ton trait qui est de niveau en une seconde. Il n’y a rien d’autre a dire. Ensuite, plancher fait, plafond fait, pose des cloisons. Utilisation du trait vertical. Encore une fois c’est d’une précision extrême. Et, lorsque le rail était bien positionné, le faisceau était sur le tranchant du rail, alors que lorsqu’il était légèrement décalé, cela se voyait direct. Il n’y avait pas de place pour l’imprécision. Une situation pour laquelle il s’est révélé très utile ce laser, c’est pour poser des colliers de plomberie. Donc pour poser des colliers de plomberie, tu as besoin d’être à l’axe.
Prenons un cas particulier, des colliers de plomberie pour de la ventilation. Nous avons le plafond, notre collier de plomberie va prendre une gaine qui va être dans un diamètre, par exemple, du 315mm, ensuite, cette gaine va se réduire, la réduction sera concentrique, c’est-à-dire qu’elle se réduit au milieu. Il existe des réductions excentriques où la réduction ne se produit que d’un coté mais elles coutent plus cher, donc la plus part du temps, on utilise des réductions concentriques où la réduction est uniforme en tout point. Donc réduction du diamètre, et nous allons remettre un collier en un autre point. Dans cette situation, avoir le trait d’axe de la canalisation est extrêmement important parce que nos colliers, ils sont en deux parties, et ce qui nous importe le plus, c’est d’être à l’axe. Et pour cette situation, ce laser se révèle être extrêmement pratique. Et pour toutes ces raisons, ce laser, moi, demain, je le fais tomber dans l’eau, ou je me le fais voler, je rachète exactement le même. Allé, peut être la nouvelle version où il y a une ligne supplémentaire, c’est un 16 lignes, car si tu veux mesurer en étant très prés du sol, car avec le 12 lignes, tu aura une distance assez importante. Et donc si cela t’intéresse d’avoir plus d’information sur ce laser, je te met le lien ici : https://amzn.to/39HlWrE
Donc fukuda, ligne verte, 12 lignes. Alors, le lien que je met, c’est un lien amazon. Et, moi, lorsque je l’ai acheté, je ne l’ai pas acheté sur amazon, je l’ai acheté directement sur aliexpress, et c’est une petite erreur que j’ai faite pour gagner quelques euros, mais je n’aurais pas du, car le laser arrivé à la poste, on m’a demandé de payer la TVA car celle-ci n’était pas incluse. Donc il a fallu remettre quelque chose comme 25 euros pour récupérer mon colis. Alors que si tu l’achète directement sur amazon, la TVA est incluse et en plus tu te fait livrer beaucoup plus vite que par aliexpress.
Oui, moi j’ai utilisé le laser avec la croix, c’est pas super… NON!!! Cela n’a rien a voir, ce n’est pas la même chose, là, il y a le nivellement automatique, la croix tu va l’utiliser pour quoi? Poser du carrelage? Oui, ok, cool, sauf que cela ne sert pas que a poser du carrelage un laser automatique. Tu ne vas pas utiliser la croix pour faire un faux plafond. Tu ne vas pas utiliser la croix pour faire autre chose. Non, le laser croix de marque bidule que tu vas trouver chez ton fournisseur tu vas le payer 120€, c’est le prix de mon laser. Pour le même prix que la croix que je considère être du gadget, tu as cela, le laser automatique, qui pour moi est vraiment un produit qui révolutionne la façon de travailler. Je ne sais pas, demain ma copine me dit, il faut planter 2 clous dans le mur car je veux mettre des tableaux, réponse : ah je ne peux pas, je n’ai pas mon laser. On en est là, Cet outil à révolutionné ma façon de travailler et c’est un outil génial. Et vraiment, il ne faux pas le confondre avec les anciennes générations, ni avec les croix de pacotilles. Encore une fois, c’est un point de vue subjectif. Ce laser, si je devais lui reprocher quelque chose, il n’y aurais qu’une seule chose, cela serait de pouvoir bloquer la ligne de nivellement automatique. C’est-à-dire que lorsqu’on l’allume, il va se niveler automatiquement, mais lorsqu’on dépasse les 3 degrés, il bippe. Mais moi, des fois, cela pourrait m’intéresser, par exemple, je fais des descentes d’eau usées et par exemple, je souhaite avoir 3 pourcent de pente par mètres. Entre deux points, j’ai un mètre, et je veux que sur ces deux points l’un se trouve 3 centimètres plus bas. Un cas comme celui-ci je ne pourrais pas le travailler. Enfin, on s’adapte, on travaille différemment. Enfin, je dis cela, c’est vraiment histoire d’être objectif. Maintenant pour le prix, on ne peut pas tout demander non plus. Alors, ne prenez pas un 8 lignes, 8 lignes, c’est quand on a une seule horizontale et une seule verticale. J’ai hésité, je me suis demandé, dois – je prendre le 8 lignes ou dois je prendre le 12 lignes. J’ai poussé pour le 12 lignes qui m’a couté un petit peu plus cher que le 8 lignes. Je ne regrette pas d’avoir pris le 12 lignes. 16 lignes, c’est vraiment de l’option. Mais c’est vrai qu’a l’usage, avoir 4 lignes de plus, on vas se dire ah oui, c’est vrai, si j’avais eu ce faisceaux de plus, cela aurais été mieux. Maintenant également, pour ce qui est du support de ce laser, j’avais acheté un trépied à 90 euros, donc on est quasiment au prix du laser pour le trépied, et j’avoue que si je devais racheter un trépied, ce n’est pas forcément ce que je rachèterais. Enfin, il est très bien, j’en suis très content, mais après coup, je me suis rendu compte qu’il y avait des solutions moins cher. Le trépied qui est fournis avec va être très pratique pour tout ce qui va être à raz du sol. Après, on peut encore le poser sur un escabeau et mettre le trépied dessus, mais lorsqu’on arrive sur des situations telles que faire un faux plafond à 2.90 mètres. Dans ce cas, la situation devient un peu plus délicate. Donc c’est la raison pour laquelle j’avais acheté un trépied stanley à 89 euros qui était spécialement conçu pour ce type de laser. Mais, après coup, je me suis rendu compte qu’il y avait des solutions moins cher et qui allaient également très bien, telles que des cannes de plaquiste à 20 ou 30 euros. Part contre, si on souhaite travailler en extérieur et qu’on souhaite positionner son laser à par exemple 2 mètres de hauteur, dans ce cas le trépied stanley va être utile, il va y avoir un pied, deux pieds et trois pieds posés au sol et la canne. Et on pourra positionner le laser dessus. Alors que la canne de plaquiste, elle, elle ne pourra être utilisée qu’en intérieur du fait qu’elle doit être positionnée entre le sol et le plafond. Et qu’elle doit être bloquée entre les deux. Cela coute beaucoup moins cher et cela permet de faire la plus part des choses que j’ai fait avec mon trépied. Voila, donc je dirais que le trépied c’est si on a des utilisations en extérieur et que la canne, c’est si on a des utilisations en intérieur uniquement. L’écart de prix ne justifie pas forcément l’achat du trépied. Le truc aussi avec le laser, c’est que c’est un outil, il est visuel. Imaginons, tu as un conflit sur un chantier, tu as une réunion de chantier, tu as tout le monde, tu as le client, tu as l’archi et tout les différents corps de métier. Et tu as la situation, ah bah non, ce n’est pas ma porte qui est mal posée, c’est ton mur qui n’est pas droit. Tu sort ton laser, c’est visuel, cela met tout le monde d’accord. Est-ce que c’est le mur qui n’est pas droit, est ce que c’est la porte, par exemple. Le niveau a bulle, tu aura toujours quelqu’un pour dire que c’est ton niveau qui est faux. Là, tu sort le laser, tu l’allume, cela met tout le monde d’accords.
Attention également, un niveau laser, cela ne remplace pas un niveau classique non plus. Il y aura toujours aussi des situations où le niveau a bulle classique présentera son avantage. Par exemple, tu pose une fenêtre dans son ouverture, bien pour régler l’aplomb de celle-ci, le niveau classique sera plus utile que le niveau laser. Donc le laser, dans 90 pourcent des situations, c’est bien plus pratique que le niveau classique, mais dans 10 pourcent des cas, le niveau a bulle gardera son avantage. J’ai envie de dire, c’est comme la visseuse et le tournevis. C’est pas parce qu’on a une visseuse qu’on va jeter ses tournevis à la poubelle, il y a des situations où la visseuse sera plus pratique et des situations où le tournevis sera plus pratique. Bien là, avec le laser, c’est pareil et nous sommes sur son niveau de révolution. Car le mec qui as bossé avec des tournevis toute sa vie, tu lui apporte une visseuse pour la première fois, cela révolutionne sa façon de travailler. Bien c’est exactement pareil avec le laser à nivellement automatique avec faisceau vert. Alors maintenant, pour vraiment se rendre compte sur le terrain de ce qu’est l’utilisation d’un laser, j’ai compilé tous les passages où j’ai utilisé le laser et je vais mettre ces passages bout à bout et cela permettra de pouvoir se rendre compte de l’utilité de ce genre d’outil. Donc ici, pour poser des évacuations, je dois poser les fixations du PVC qui va se raccorder sur la descente générale de l’immeuble. J’ai l PVC, il faut que je trace, il faut que je perce, donc avec le laser cela sera beaucoup plus facile. Je le positionne, je suis pile poile dans l’axe avec le faisceau, je peux donc poser mes colliers en étant parfaitement aligné. Et en plus, en laissant le faisceau de laser vert lorsque je perce, je peux voir sur la mèche de ma perceuse si je perce dans l’axe ou non. Quand je dis que le laser a nivellement automatique est génial, je vais avoir ma sortie d’eau froide. Je positionne ma vanne en étant pile poile, ce qui se verra ensuite lorsque j’aurais mon placo et ma panoplie de plomberie fixée le long du mur. Et encore, là je ne l’utilise que pour poser des colliers de plomberie, mais attend que nous fassions un faux plafond ou un plancher.
J’ai encore acheté du matos, c’est dingue hein? C’est un trépied de chantier, pour mon laser. C’est un trépied qui monte jusqu’à 3.60 mètres de hauteur et dans cet appartement, j’ai 3 mètres 10 de hauteur sous plafond et vu que je vais devoir faire un faux plafond, cela va être très utile car il me faut un support correcte pour mettre le laser dessus. Autre situation, poser des colliers au plafond pour le tube de gaz. Et je veux que on tube de gaz soit parallèle par rapport au mur. Mais je ne peux pas mesurer au niveau du plafond vu que nous avons un arrondis, il faut que je mesure plus bas, et je peux visionner le trait de laser qui arrive directement sur mon mètre, ce qui m’indique si le laser est bien positionné ou non. Donc cela me permet de reporter ma distance au plafond correctement en étant précis. On peut voir que le collier est bien posé, car il y a la ligne du laser qui se met directement sur la tige du collier. C’est-à-dire qu’il est fixé au bon endroit, mais après, il n’est pas mis de traviole par rapport au point initial qui lui est bon. J’ai maintenant positionné le laser au niveau de l’axe des colliers et je peux voir que ce collier est bon, que celui-ci aussi, que l’autre là doit être enfoncé un petit peux plus. Et le plafond original est probablement pas de niveau, car les distances ne sont pas bonnes de partout pour les colliers. De toute façon dans une rénovation rien n’est droit et pour cela le laser est d’une grande aide. Cet outil est impressionnant. Je ne sais pas si tu visionne, mais il y a le faisceau du laser vert qui arrive pile poile au milieu des colliers. Cela apporte une précision, c’est impressionnant. Et c’est tellement énorme, que lorsque je vais d’une pièce à l’autre, on vois le faisceau du laser apparaitre dans l’autre pièce, ce qui me permet de savoir lorsque je suis dans l’axe, même si je me trouve éloigné. Nan, franchement, cet outil est tellement génial, je me demande comment j’ai fais pour travailler sans avant. Je positionne mon collier, il y a l’axe du laser qui m’indique que je suis parfaitement positionné. Et en vissant, je peux visualiser qu’il me reste encore 1 centimètre à visser pour que tous mes colliers soient de niveau. Tu as vu le résultat? C’est impressionnant, et nous ne sommes que sur des colliers de plomberie. Bon , j’arrête car après les gens vont penser que c’est commercial, alors que non, c’est juste que je kiffe cet outil. Tien, je pose des fenêtres, et vu que rien n’est droit sur ce chantier de rénovation, que mes appuis de fenêtres, je ne peux pas compter dessus. Que mes tableaux de fenêtres, il n’y en a pas un qui est pareil, bien je vais mettre mon laser, et du coup cela me fera une référence pour poser mes fenêtres au bon endroit. Et une fois que mes fenêtres seront à une hauteur identique, j’aurais quelque chose de propre. Il n’y a pas beaucoup entre les deux fenêtres. Il y a peut être 5mm d’écart qu’il faut que j’en redescende une. Nous allons voir. Avec le faisceau du laser, on voie la fenêtre redescendre, c’est dingue. Pose de fenêtre avec le laser, mon dieu, cela change la vie. Cela n’a rien a voir. Là, je suis capable de dire quelle calle il faut que je retire alors que je n’ai pas encore posé le niveau. C’est impressionnant.
Cette petite bête, je lui ai encore trouvé une autre utilisation, je l’ai utilisé en extérieur lorsque j’ai creusé ma tranchée. Je l’ai mis à un bout, et malgré le fait que nous soyons en extérieur avec une grande luminosité, avec le mètre, je voyais le faisceau et cela m’indiquais lorsque ma pente était bonne et lorsque je devais creuser plus profond. Tu vois, depuis le début de mon chantier, je n’ai encore jamais rechargé la batterie de ce laser, je l’utilise assez souvent et là, pour la première fois, la batterie est vide car la led de charge clignote. Tien et là, il viens de s’éteindre. Donc maintenant, on va lui mettre sa batterie en charge. Donc on retire la batterie du laser, on sort le chargeur, puis on monte la batterie sur le chargeur pour la recharger.
Je vais bientôt attaquer mon plancher et avoir la ligne du laser est quand même vachement pratique. J’ai une ligne partout, tout autour, jusque sous la porte. Je fais maintenant des plots de béton, et le trait de laser indique le niveau de mon sol finis. C’est-à-dire que je mets mon mètre sur mon plot béton, il faut que le plot soit a 103mm du trait de laser. Ici, je mesure, et cela ne vas pas. Donc il faut que je charge encore. Puis je contrôle la nouvelle hauteur du plot béton. Voila, et là, maintenant, mon plot béton, il est bon. Et je vais faire cette opération pour chacun des plot que j’ai.
Je pose mes plaques de contre plaqué pour le plancher, et c’est niquel.
Je vais maintenant commencer mon faux plafond, je positionne le laser, et je sens que cela va être génial. Maintenant, je vais poser mes profils pour le faux plafond. Et donc le bas du profil va se trouver sur le bas du trait de laser. Alors là, maintenant, j’ai fait tout ce qu’il était possible de faire avec le laser à cet endroit. Mais, du fait de la cheminée, j’ai un angle mort qui m’oblige à modifier la position de mon laser. Pour faire mon faux plafond, je vais maintenant utiliser le laser pour positionner ma première rangée de rails de support. Ce qui fait que j’aurais une répartition identique de mes suspentes. Alors à ce moment, la pose des supstentes et la pose des rails est terminée. Alors comme on peut le visionner, ils ne sont pas droit, mais cela est volontaire, car je vais maintenant utiliser le laser pour régler et positionner au bon endroit les rails.
Maintenant je vais faire un doublage en positionnant une semelle au sol et une autre au plafond, ce qui me permettra ensuite de railler et d’isoler mon mur. Par rapport à cela, il y a plusieurs façons de faire, soit tu trace un trait au cordex, soit tu utilise le laser. Et utiliser un laser, cela te change la vie. On change la ligne, on met la ligne verticale. Et maintenant, on va venir régler 5 cm pour positionner le rail, et je sais qu’avec le laser je serais niquel. Je vais effectuer cette mesure à différents endroits, et le laser se positionnera sur le ruban de mon mètre pour m’indique si je suis bon ou pas. Maintenant que le laser est bien positionné, je peux poser les rails et je vois qu’il y a le faisceau du laser qui est directement sur le rail. C’est Génial. Je suis en train de positionner mon laser, et c’est quelque chose d’extrêmement important, car si tu regarde, 1 cm sur 10 mètres; c’est 0.1m². Et quand tu prend un appartement et que tu regarde le prix au m², ben 0.1m², selon le prix de la ville où tu te trouve, cela peut faire une grosse différence. Cela représente une somme d’argent, donc autant faire attention et ne pas gaspiller. Maintenant je vais monter une cloison. J’ai un trait d’un coté, un trait de l’autre coté, cela me permet de tracer et ensuite de positionner mon laser pour visualiser la position exacte de ma cloison de séparation. J’ai mon trait de sol et je doit reporter ce trait au plafond. Soit je peux procéder avec 2 niveaux l’un contre l’autre, soit je peux allumer mon laser et avoir le faisceau du laser directement au bon endroit. Le niveau de précision de ce laser est impressionnant car en positionnant un rail, je visualise le faisceau s’afficher directement sur la tranche du rail, ce qui est le signe d’une précision extrême. Cette vidéo, je la fait après un an et demie d’utilisation. Lorsque je l’ai utilisée, il y a eu d’anciennes vidéos où les personnes m’ont vues l’utiliser, il y a eu des abonnés qui sont venus me parler et me demander si je recommande ce laser, j’ai indiqué que oui, et j’ai eu le retour de ces abonnés qui m’ont dit qu’ils en étaient très content également. Donc je ne suis pas le seul a avoir cet opinion sur ce produit. Voila, donc j’espère que cette vidéo pourra t’aider à t’orienter si tu souhaite acheter un niveau laser à nivellement automatique. Je te souhaite bon courage pour tes travaux, et je te dis a plus tard pour la suite.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.