éclairage le va et vient, comment ça marche?

Le va et vient est le montage électrique de base pour réaliser de l’éclairage, cette vidéo présente comment le réaliser.

Lien pour le bonus

Faire un don permet de maintenir cette chaine en vie et permet également d’effectuer des recherches  indépendantes dans le bâtiment et l’énergie. En effet, tout est réinvestis pour produire de nouvelles vidéos (achat de matériaux et de produits) pour faire de nouvelles recherches, des essais, et test que je vous présente. Même un petit montant apporte sa pierre à l’édifice et sans cela, cette chaine serait vouée à mourir. Donc un grand merci pour votre soutien et pour vos dons. Je ne peux que vous encourager à continuer en cliquant sur les liens ci-dessous :

Soutenir par tipeee 

Soutenir par carte ou paypal

Soutenir par patreon

Soutenir par utip

Acheter mon livre

Acheter une séance de coaching privé

Transcription texte le va et vient :

Salut, alors aujourd’hui, dans cette vidéo, sur l’électricité, on va parler éclairage, et nous allons parler du Montage Va et Vient. Alors, un va et vient, qu’est ce que c’est? C’est lorsqu’on a un couloir avec par exemple deux portes, et on va sortir de la cuisine, appuyer sur le premier interrupteur, la lampe s’allume, on traverse le couloir, et en arrivant dans le salon, on appuie sur un interrupteur différent du premier, et la lumière s’éteint. Et bien, nous allons voir aujourd’hui comment faire ce montage. Déjà, pour commencer, nous allons voir le schéma du montage va et vient, et puis, une fois que nous aurons compris du schéma du montage va et vient, nous passerons au câblage.

Alors, en terme de schéma, Nous avons L, la phase en rouge, N, le neutre en bleu, et T, la terre en vert qui dans la réalité est un fil de couleur verte et jaune. Ensuite, en terme d’appareillage, nous aurons un premier interrupteur, puis, un deuxième interrupteur, et notre lampe. Et ces interrupteurs sont un peu particuliers, car ils ont 3 bornes, ils ont une borne commun, la borne 1 et la borne 2 qui correspond chacune a une position de l’interrupteur. Prenons cet interrupteur va et vient et regardons son schéma, il y a la borne commun nommée L, la nommée 1 nommée X1 et la borne 2 nommée X2. Alors cela peut être autre chose que des X, mais sur un interrupteur va et vient, c’est toujours comme cela, il y a une borne commune, et deux autres bornes.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  l'arnaque des bypass sur les filtres à eau

Alors, maintenant, en terme de schéma, comment cela se passe? Nous avons nos conducteurs qui arrivent du compteur électrique. La phase en rouge se raccorde sur la borne commun du premier interrupteur. Et ensuite, pour les autres conducteurs, nous allons faire des navettes. C’est-à-dire que les bornes 1 et 2 vont être reliées ensemble, du premier interrupteur vers le 2éme interrupteur. Et je vais faire cela deux fois, une pour chaque borne de l’interrupteur. Ensuite, dans le deuxième interrupteur, on se retrouve encore avec une borne commune libre. Cette borne commune, nous la raccorderons à notre lampe. De notre lampe, nous ramènerons le neutre sur l’arrivée de neutre, et la terre, elle se raccordera sur la carcasse métallique de notre lustre.

Pour qu’une lampe s’allume, il faut que le circuit soit fermé, et, nous allons maintenant regarder lorsque le circuit est fermé et lorsque le circuit est ouvert. Donc depuis la phase, nous arrivons dans le premier interrupteur va et vient, l’interrupteur est sur une borne, on passe par le fil navette et on arrive dans le second interrupteur va et vient. La borne au bout ne touche pas, le circuit est ouvert, donc, la lampe reste éteinte.

Regardons de l’autre coté, on part du neutre, on arrive à la lampe, on traverse la lampe, on arrive au deuxième interrupteur va et vient par la borne commun, on touche sur l’une des bornes navettes, on arrive dans l’autre interrupteur, et on ne touche pas. Le circuit est ouvert, la lampe est éteinte, maintenant, je change de position l’un des deux interrupteurs. La tige métallique qui se trouve à l’intérieur change de position et touche l’autre borne. Regardons ce que cela donne, on part de la phase, dans l’interrupteur on touche une navette, on arrive dans le second interrupteur va et vient, la borne est en contact avec le commun, on continue jusqu’à la lampe, on arrive au neutre, on retourne à l’arrivée par le neutre, la boucle est bouclée, la lampe s’allume.

Maintenant, je traverse mon couloir, j’arrive dans le salon, et j’appuie sur le second interrupteur va et vient. La tige métallique change de position, et si nous regardons encore, la boucle est ouverte, le courant ne passe pas, la lampe est éteinte. Et maintenant, que j’appuie sur un interrupteur ou l’autre, cela va faire changer de position la languette métallique et allumer la lampe.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  Les innovations sur les fenêtres

Sa, c’est le principe du va et vient, maintenant qu’on a vu le schéma, on va passer au câblage. Alors, concernant les couleurs, une petite habitude d’électricien, les fils navettes, on a pour habitude de mettre deux fois la même couleur. Cela peut être deux fils noirs, deux marrons, deux oranges, deux violets, peu importe. Mais lorsqu’on ouvre une boite électrique ou une gaine et qu’on voie qu’il y a deux fois la même couleur de fils, on sait qu’il s’agit de navettes de va et vient. Et une fois sorti du deuxième interrupteur va et vient, on change encore de couleur pour une couleur autre qui n’a pas déjà été utilisée auparavant. Et le bleu et le vert jaune, n’en parlons même pas, c’est interdit. Un bleu, c’est uniquement un neutre, et un vert jaune, c’est uniquement une terre.

Voila, maintenant, les fils électriques sont maintenant passés. On voit d’abord le début de ligne que l’on va raccorder sur le disjoncteur. On voit ensuite les fils du premier interrupteur, et les fils du deuxième interrupteur, les fils qui vont se raccorder sur la lampe.

Donc regardons comment cela se passe en situation réelle. Il y a une gaine qui arrive du compteur, qui arrive au premier interrupteur, de l’interrupteur une gaine autre va au deuxième interrupteur va et vient, et de ce deuxième interrupteur, on va à la lampe. Si on regarde la première gaine, c’est l’arrivée de ligne, avec la phase en rouge, le neutre en bleu, et la terre en vert jaune. Regardons maintenant la deuxième gaine qui est entre les deux interrupteurs va et vient, dans cette gaine, il y a 4 fils, les deux navettes, le neutre en bleu, et la terre en vert jaune. Il nous reste maintenant une 3eme gaine, et lorsqu’on regarde les conducteurs de la gaine allant à la lampe, on trouve une phase, un neutre et une terre qui vont se raccorder sur la lampe.

Nous avons donc tiré les fils, maintenant, il n’y a plus qu’a câbler. Pour la lampe, on raccorde le vert jaune sur la carcasse métallique de celle-ci. Le neutre va aller sur l’une des deux bornes de la lampe. La phase va aller sur l’autre borne. Peu importe, une lampe n’est pas polarisé. Maintenant, je vais câbler le premier interrupteur, il s’agit d’un interrupteur va et vient, il y a une borne L qui est le commun, et deux bornes de navettes. Le commun se raccorde sur la phase, et les bornes X1 et X2 seront raccordées chacune sur l’un des fils navette. Maintenant, je vais câbler le second interrupteur, idem, encore 3 bornes sur l’interrupteur, la borne L va se raccorder sur le retour des lampes, et les deux bornes X vont se raccorder sur les fils navettes.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  Joint filasse vs Joint téflon, le test sous pression

J’ai ensuite une boite de dérivation avec des fils bleu et des fils vert jaunes, ces raccordements se font souvent en arrière de la boite du bouton. Et c’est tout simple, je prend un domino, je mets mes deux bleus ensemble, et je prend un second domino et je mets mes deux terres ensemble. Et maintenant, il ne me reste plus qu’a raccorder l’alimentation électrique.

J’ai fait mes raccordements, j’ai branché la prise, regardons maintenant ce qui se passe lorsque j’appuie sur les interrupteurs. La lampe s’allume, je traverse mon couloir, j’appuie sur l’autre interrupteur et la lampe s’éteint. Maintenant une  autre personne appuie sur l’un des interrupteurs, et cela fonctionne. Le va et vient est un système d’allumage des lampes où ou peut allumer en deux points différents. Maintenant, imaginons qu’on ai besoins d’un 3éme interrupteur, c’est possible et cela s’appel le permutateur, et c’est un montage que nous allons voir dans l’article suivant. Voila, donc j’espère que cette vidéo vous aura plu, si vous voulez plus d’informations sur le sujet, vous pouvez regarder en dessous dans la description, il y a un lien vers mon site internet, vous laissez votre prénom et votre email, et je vous envoie un pdf gratuitement qui reprend ce qu’on a vu sur le montage va et vient. Voila, je vous souhaite bon courage pour vos travaux et je vous dit à tout de suite pour la suite.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.