3 façons de faire une emboîture cuivre

Cette vidéo présente plusieurs façons de réaliser une emboîture pour assembler des tubes cuivre ensemble

lien pince emboiture virax
Lien coupe tubes carré 
Lien stylo ébavureur

Pour en savoir plus sur la plomberie, j’ai écris pour vous un livre : le guide du tube cuivre

Lien pour obtenir le guide gratuit pour tout savoir sur les joints dans la plomberie

Faire un don permet de maintenir cette chaine en vie et permet également d’effectuer des recherches  indépendantes dans le bâtiment et l’énergie. En effet, tout est réinvestis pour produire de nouvelles vidéos (achat de matériaux et de produits) pour faire de nouvelles recherches, des essais, et test que je vous présente. Même un petit montant apporte sa pierre à l’édifice et sans cela, cette chaine serait vouée à mourir. Donc un grand merci pour votre soutien et pour vos dons. Je ne peux que vous encourager à continuer en cliquant sur les liens ci-dessous :

Soutenir par tipeee 

Soutenir par carte ou paypal

Soutenir par patreon

Soutenir par utip

Acheter mon livre

Acheter une séance de coaching privé

Transcription texte 3 façons de faire une emboiture sur du cuivre :

Salut, aujourd’hui dans cette vidéo, nous allons voir comment faire une emboiture sur du cuivre. Alors, une emboiture, qu’est ce que c’est ?

Là, j’ai deux morceaux de tube de cuivre en diamètre 14, et si jamais j’ai besoin d’assembler ces deux tubes en diamètres 14, soit je met un manchon, ce qui fait que j’aurais deux soudures, une de chaque coté. Soit je fais une emboiture, c’est-à-dire que je vais prendre l’un des deux tubes, je vais l’écarter de 14mm à 16mm, et du coup, je pourrais assembler mes deux tubes en insérant l’un des deux tubes dans l’autre, et je n’aurais qu’une seule soudure à faire pour cet assemblage.

Pour faire des emboitures, il y a plusieurs techniques, et c’est ce que l’on va voir ensemble aujourd’hui. Première façon, avec une pince à emboitures. C’est un coffret avec une pince, cette pince comporte une pointe qui vient s’introduire dans une mâchoire. Et cette mâchoire s’écarte pour écarter l’intérieur de notre tube. C’est la première technique, mais tous le monde n’a pas ce genre de pince à la maison.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  Montage de l'imprimante 3D Créality CR 10

Ensuite, la de deuxième technique pour faire une emboiture va être d’utiliser un mandrin. Sur ce mandrin, il y a différents diamètres, on introduit ce mandrin dans un tube, et en tapant avec un marteau, on vient évaser le tube au fur et à mesure que le mandrin rentre dans le tube.

Et la troisième technique, je ne sais pas si elle va fonctionner, cela va être un essai en directe. J’ai avec moi un coffret pince PER à glissement. Et avec la pince PER, il y a un outil permettant d’évaser les tubes. Et je vais voir si il n’est pas possible d’évaser notre tube cuivre avec cet outil, et réaliser une emboiture. C’est un essai, nous allons voir.

Déjà, dans tous les cas, pour faire une emboiture, il faut avoir l’intérieur de son tube qui soit bien propre. C’est important, car je viens de le couper au coupe tubes, et à l’intérieur cela à créé une petite collerette, et je vais venir déformer l’intérieur de mon tube avec ma pince, et cette collerette risque de gêner. C’est mieux d’avoir quelque chose de propre, pour la pénétration de mon cordon de brasure, cela sera beaucoup mieux.

Donc, avec mon petit stylo ébavureur, je vais nettoyer l’intérieur de mon tube, et je vais chercher à obtenir quelque chose de bien propre. Je vérifie si la surface est bien lisse avec mon doigt dans l’intérieur du tube cuivre.

Et maintenant, avant de procéder à l’emboiture, il y a une étape qui est très importante, je vais recuire mon tube cuivre. C’est-à-dire que je vais chauffer le bout de mon tube jusqu’à ce qu’il ai une couleur rouge vif, rouge cerise, que l’on appel aussi rouge gorge de pigeon.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  mélangeur mitigeur ou thermostatique ?

Et, une fois que le tube aura cette couleur, la résistance du tube cuivre va être cassée par la chaleur. Et du coup, il sera beaucoup plus malléable.  Et il est important de recuire notre tube avant de faire notre emboiture car sinon, si on écarte à froid, on a un risque que le tube éclate, et on a aussi un risque de casser ses outils, et surtout, il va falloir forcer très fort, et cela sera difficile.

Donc recuisons notre tube.

Voila, j’ai recuis mon tube, j’ai obtenu un rouge bien vif, je n’ai pas été plus loin car après, il devient blanc, et après, le tube va fondre et se percer. Donc on chauffe jusqu’au rouge gorge de pigeon, et dés qu’on obtient cette couleur, on arête. Moi j’ai recuis le tube au chalumeau oxygène acétylène, mais on peut aussi le faire avec une petite lampe à souder, cela fonctionne aussi, cela prend juste plus de temps, car cela chauffe moins fort.

Maintenant, je mets ma pince à emboiture dans mon tube, j’introduis la mâchoire de 14 dans la partie du tube que je viens de recuire. Et en appuyant sur ma pince, le tube va s’écarter.

Maintenant, si je reviens sur mon tube de 14 précédent, je peux assembler dessus le tube sur lequel je viens de faire une emboiture. Et maintenant, je n’ai à faire qu’une seule soudure, au lieu de deux si j’avais un manchon.

Deuxième technique, je vais utiliser un mandrin. Donc je coupe mon emboiture précédente, j’ébavure mon tube. Et je vais encore recuire mon tube.

Mon tube recuit et refroidis, j’introduis mon mandrin à l’intérieur, et je visualise l’endroit au bord du tube où il s’arrête, et je visualise également le diamètre que je cherche à obtenir. Il va falloir que je tape ce mandrin au marteau pour qu’il pénètre dans mon tube et l’évase au diamètre souhaité.

Maintenant, si on regarde cela de prés, on voit que le tube est bien évasé du diamètre 14 au diamètre 16. Je peux désormais retirer l’outil et assembler mon tube avec l’autre tube. Une autre emboiture est réalisée.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi regardé  La domotique à 2€ : appareil mesure chaudière arduino DS18B20 capteur CO MQ-7 et LCD

Troisième technique, cela va être un essai en live, je ne sais pas si cela marche, on va voir ensemble. Je vais prendre l’écarteur de tube du coffret de pince PER à glissement, et je vais voir si j’arrive avec cet outil à écarter mon tube pour faire une emboiture.

Donc encore, je coupe mon tube, j’ébavure celui-ci, puis je le recuis.

Essayons. Déjà, je n’arrive pas à introduire le tube de 14 sur le deuxième pallié de l’outil. Par contre, précision, je vais devoir faire attention car ce n’est pas un outil approprié au tube, et si j’écarte trop mon tube, je risque d’avoir un espace trop important entre mes deux tubes à emboiter, et je préfère avoir l’espace entre les deux tubes le plus restreint possible de manière à avoir une meilleure capillarité et une meilleure pénétration de mon cordon de soudure.

Je rencontre quelques difficultés à introduire la partie souhaitée de l’outil dans le tube. Je vais devoir taper un peu dessus. Ce n’est pas comme cela que je souhaitais faire mon emboiture. Je ne veux pas casser mes outils.

Après quelques difficultés rencontrées, cela fonctionne. Donc là, je l’ai fait sur un diamètre 14, mais cela fonctionne-il sur un diamètre 15 ou un diamètre 16, un 18 je ne sais pas, il faut essayer.

Voila, donc maintenant, il n’y a plus qu’a réaliser un petit cordon de brasure pour cette emboîture. Donc une brasure forte ou une brasure tendre, au choix. Si cela vous intéresse de savoir comment faire, voici les liens des vidéos.  J’espère que cette vidéo vous aura plu, je vous dis bon courage pour vos travaux, et à plus tard, salut.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.